Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 09:08

Comme l'an dernier, j'ai récupéré des gros sacs de toison de mouton brute, c'est à dire telle qu'elle tombe du mouton sous le rasoir du tondeur, et donc, très grasse au toucher, sale, puante et encore partiellement crottée.

Comme l'an dernier, j'ai entamé mon déballage et mon tri, petit à petit, si possible dehors sur la grande table de jardin, ainsi que le lavage, en partie dans un grand tonneau à eau de pluie, en partie à la machine à laver, dans un grand sac confectionné dans du voilage.

A propos du tri, c'est long et fastidieux, car ces toisons qui me sont si gentiment données ne proviennent pas toutes de tondeurs professionnels, mais aussi de particuliers, qui - armés d'un appareil - débarrassent eux-mêmes leur moutons de leur gros manteau.

Et c'est tout un art, de tondre "pour garder la laine", chose que je ne peux pas exiger bien entendu.

Donc, dans ce que je récupère, il y a de nombreux endroits où la laine est cisaillée plusieurs fois et rendue inutilisable car trop courte. Et puis les moutons ne fabriquent pas que des fibres longues prêtes à l'utilisations, non non, ce serait trop facile ! Ils fabriquent aussi selon les individus, des espèces de boulettes de "bourre", qui constituent la future toison si on ne les tond pas, des longs fils qui ressemblent à du fil de pêche, appelés des "jarres", piquants si on ne les élimine pas, des parties de toison plus rêches ... faut faire son choix, chipoter toute cette matière, l'étirer, en ôter les brindilles, la paille, le foin, les insectes ... c'est très très long.

Je n'ai trié que un sac et demi sur les six sacs reçus, pour vous donner une petite idée.

L'étape suivante est de transformer mes mèches de laine lavée en nappes prêtes à filer, grâce à ma cardeuse, et enfin, à fabriquer du fil à tricoter !

Du filage, encore et toujours !

Je vous présente mes deux premiers écheveaux, je n'ai en tout que 320 mètres de fil pour 160 grammes de laine, mais ... c'est un bon début.

Reste maintenant à espérer que cette laine, si jolie au visuel, s'adoucira au fil des lavages, car pour l'instant, cette laine ni grise ni brune est un vrai paillasson au toucher !!

Du filage, encore et toujours !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Filatoutfaire 06/07/2014 21:24

Que de boulot mais ça en vaut la peine. Avec beaucoup d'adoucissant ton fil devrait s'arranger.

Ergui51 06/07/2014 21:02

oulala quel travail, bon courage pour la suite

anaey 06/07/2014 20:48

Je pense bien que tout cela doit être très long, mais quelle patience tu as, pour au bout du compte confectionner des merveilles. Je pense que tu es la fille d'une fée ou d'une magicienne qui a un pouvoir de transformer tout ce qu'elle touche en véritable chef d'oeuvre.

veronelle 06/07/2014 20:12

n'empêche que la couleur me plait beaucoup, quand aux toison mal coupée j'en ai fait l'expérience, pour ma part c'est des poils trop courts impossible a filer correctement mais comme tout peut être utiliser, je file comme je peux !
Mes expériences de toisons locales ne m'ont pas pour autant refroidie, j'attends d'avoir les moyens financiers pour acheter un rouet neuf et récent et là je filerai tout ce que j'ai mis de coté, tu vois une passion ne se commande pas !

Casse-bonbec 06/07/2014 18:53

bon sang, quelle patience tu as pour faire tout ce travail là !

feedautomne 06/07/2014 19:03

mouais ... quelle sottise parfois aussi. Parce que sincèrement, si maintenant cette laine reste rêche, qu'est-ce que je vais râler !!! d'autant plus que j'adore sa couleur.

Emmanuelle 06/07/2014 18:45

Cela est toujours très intéressant de découvrir la vérité sur la laine. Cela permet de se rendre compte du travail que cela suppose et donc de se donner une représentation du prix demandé par des petits producteurs de laine faite et tissée mains.
Cela me donne envie de découvrir en vrai cet aspect de ma matière première préférée.

feedautomne 06/07/2014 19:03

ah ! quand tu veux ! ou plutôt quand tu as le temps ! j'ai de la patience à revendre, j'explique bien, pour tous les âges.

disou 06/07/2014 18:35

rholala... en commandant une pelote d'alpaca ou merino ou du pur laine, on ne se rend pas toujours compte de ce que ca represente comme travail!!! bravo a toi pour ta patience et pour ton talent! c'est tout un art en fait!!!
Ben cette laine grisee est tres jolie et je suis sure que entre tes doigts habiles elle va trouver vie!!!
bonne fin de dimanche jolie fee!!! bisouxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

feedautomne 06/07/2014 19:02

faut le faire pour se rendre compte .. et être un peu folle aussi ! Enfin, comme tu dis ..; l'avenir nous apprendra si ça deviendra un gilet ou un sac.

Présentation

  • : Le blog de feedautomne
  • Le blog de feedautomne
  • : Porte ouverte sur mon coin perso, mes pensées et réalisations tant en aquarelle, tricot, crochet, couture, promenades, jardin, lecture, musique ....
  • Contact

BLOGS

les crochet-déco-jardin de Anne http://de-la-maison-au-jardin.over-blog.com/
les multiples créations d''Annie aux doigts d'or http://annie-au-pays-des-merveilles.over-blog.com/
les chroniques d'Emmanuelle http://mapetitepause.over-blog.com/

Les perles d'Evlin http://banette88.canalblog.com/

Les créations de Sonia, nouvelle grand-mère http://grandma.canalblog.com/

 

 

Recherche

Liens