Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 21:31

Où en étions-nous, déjà ?   Au centre Pompidou, au quartier des Halles.    Après avoir délaissé ce musée d'art moderne que je n'ai pas souhaité visiter, DM m'emmène au travers du quartier des halles. 

Nous nous arretons un instant dans l'église de Saint-Eustache, qui est en assez mauvais état, mais qui à cette heure de l'après-midi, est baignée par le soleil.  Aaah ces rayons nous réchauffent un petit peu.    A proximité de Saint-Eustache se dresse la coupole de la Bourse du Commerce, précédée d'une grande esplanade, qui me semble récente, très belle.

 

paris 028Un peu plus loin, la place qui abritait autrefois les halles.   Je savais que les halles originelles n'existaient plus depuis longtemps, mais j'ignorait que la place fût à nouveau en chantier.   En sous-sol, un immense complexe commercial ne recelant rien de particulier.  Il faisait trop beau, nous n'avons pas fait les magasins.    En surface, un immense chantier caché à la vue par de grandes palissades vertes, munies d'explications sur le projet grandiose.    J'ai surpris la conversation de deux passantes, dont l'une, visiblement parisienne, racontait à l'autre que les architectes et le maire de Paris s'étaient fortement disputés et que depuis lors, le chantier est à l'abandon ... 

Les palissades ne m'ont pas assez inspirée pour prendre des  photos.

 

Lorsque nous avons entamé notre périple, j'avais aperçu au loin le bâtiment de la Samaritaine.  J'ai demandé à DM de m'y emmener. AAAh la préservation des bâtiments est un souci bien présent, du moins à notre époque, dans la tête des édiles français, on dirait.   Que de bâtiments (art déco ? art nouveau ?  je ne sais jamais bien dire) commerciaux  et d'habitation en fort bel état !

Une partie des bâtiments de la Samaritaine est actuellement cachée par d'immenses toiles et est en réfection, dans l'esprit du respect de son architecture (enfin, du moins c'est le promoteur des travaux qui l'écrit).

J'ai tout de même pu photographier les détails d'un autre morceau de ce complexe, qui semble s'étaler sur plusieurs pâtés de "maison".

paris 029

 paris 030

Nous profitons du quartier pour nous arrêter chez Sephora.  Double utilité, cette halte.  Tout d'abord, on y est bien réchauffé, ensuite nous nous perdons avec délices, DM et moi, parmi les rayons de cosmétique, maquillage et parfums.  Il n'existe pas de Sephora en Belgique et c'est fort dommage.  J'aime beaucoup leur gamme de produits.

En outre, les vendeuses y sont vraiment charmantes, ce qui est loin d'être le cas de nos boutiques du même genre à Bruxelles, où des petites pimbêches certes très mignonnes n'hésitent pas à te prendre de très haut lorsque tu demandes un renseignements, et à te faire comprendre que vraiment, tu les embêtes fortement (et si ça n'était arrivé qu'une fois, je n'en aurais rien dit ici, mais c'est monnaie courante). 

Chez Séphora, rien de tout ça, on nous a conseillé, on a proposé de me maquiller, on  a gentiment causé avec nous, avec une bonne humeur qui n'avait pas l'air d'être feinte.

 

Un peu requinqués, (et pourvus de quelques achats colorés pour moi), nous repartons en direction du Louvre.  Il n'est ici question que de le visiter de l'extérieur, mais comment mieux terminer notre randonnée que dans cette direction ?

paris 031

 

Au vu de la taille de ces bâtiments, au vu de leur architecture pourtant magnifique et tellement équilibrée, je me demande quelle folie a poussé Louis XIV à vouloir construire Versailles. Quand même, le Louvre, c'était déjà pas mal, non ?  Nous franchissons l'imposant portail, pour nous rendre vers la cour intérieure.

paris 032

 

paris 033

 

 

paris 032

 

paris 034

 

 

Encore un petit passage et les jardins sont à nous.  Nous apercevons la fameuse pyramide de verre.

 

paris 035

paris 036

 

Le paysage est surprenant.  Les gens flânent sous les rayons du soleil déclinant, les bassins sont gelés, des mouettes, des pigeons, des moineaux et même des étourneaux (tiens, ils n'ont pas migré, ceux-là ?) se pressent pour récolter ici et là quelques miettes.

 

paris 037

 

paris 038

 

paris 043

Les jardins doivent être très beaux, en été.  Ils sont aussi très bien en cette saison.  D'appétissante statues bravent le froid et offrent leur exquises rondeurs à la main de DM qui ne peut résister .... ah le coquin !  

paris 039

 

paris 040

  £Oooh regardez ! Ici aussi, il y a plein de moineaux pas farouches ! Vite, DM sort de son sac les reliquats d'une gaufre, et moi, je me précipite sur l'apn évidemment.  Nous étions les seuls à nourrir les oiseaux, ça n'a pas manqué d'attirer la curiosité d'autres promeneurs, qui eux aussi, ont quémandé le partage de la gaufre, pour avoir le plaisir de sentir les petites pattes des oiseaux s'accrocher à leur main, le temps d'une rapide dégustation.

 

paris 044

paris 041

 

 

Là, c'est moi qui ne résiste pas au détail de ces formes callypiges :

paris 042

paris 045 Un peu de flânerie en notre compagnie ?  DM et moi, nous nous sommes bien demandés comment les jardiniers faisaient pour obtenir une taille en boule aussi parfaite.   Lorsqu'on s'approche de ces arbres, la végétation maigrichonne nous permet de voir des reliquats de nids.  Ca doit pépier ferme au printemps, ici !

 

paris 050

paris 046La grande Dame de Fer, ce sera pour une autre fois.

De temps à autre, un touriste un peu fou brave l'interdiction de franchir les banderolles de sécurité placées autour des bassins gelés, et s'élance en glissade.

paris 047 Quelques chaises municipales d'un très joli vert invitent au farniente, ne dirait-on pas qu'elles tiennent conversation ?

 

 

paris 051

 

paris 048

 Nous arrivons maintenant au bout du jardin des tuileries, à hauteur de la grande roue.  Le soleil darde ses derniers froids rayons sur nous.  Il nous reste encore une bonne paire d'heures à remplir avant de reprendre le Thalys.

Un regard vers la grande roue, (surtout ne pas dire que je suis morte de trouille en hauteur) et j'y entraîne DM qui s'étonne un peu, mais pourquoi pas après tour ?  J'insiste un peu comme un enfant et nous voilà embarqués.

 

Lorsqu'il s'est aperçu que je fermais très fort les yeux, sans réaliser que j'étais verte à pustules, il m'a secouée en criant d'excitation "regarde ! crici, mais regarde donc, c'est GENIAL  c'est GRANDIOSE !!!".  Lui en a tiré des photos inoubliables, moi, je n'ai osé ouvrir les yeux qu'à la fin du deuxième tour (heureusement, il en restait encore un complet à faire).  Vrai qu'à 60 mètres de hauteur, on a une de ces vues, wouah !!! Je recommande même aux peureuses dans mon style.  Car c'est superbe.

Et faut avouer 1) que le mouvement est suffisamment lent pour qu'on ne sente absolument rien (même un ascenseur rapide me rend malade de l'équilibre, c'est vous dire) 2) que les cabines sont fort stables et protégées de plexi   et 3) que la vue vaut vraiment la peine de passer outre de sa peur.  Allez, je ne regrette pas d'avoir franchi le pas pour faire plaisir à mon époux qui n'aurait pas accepté d'y aller sans moi.

 

Z'avez vu l'obélisque ?  et les champs Elysées ?

 

 

paris 052

 

paris 053

 

 

paris 054

 

 

paris 054

 

Les gens ressemblent à des fourmis, en bas !   Comme tout est si beau sous le soleil couchant ...

 

paris 055

 Au loin se dresse l'arc de Triomphe, ainsi que la station de métro qui nous conduira à la gare du nord.

 paris 056

  Nous descendons du terrible engin, complètement éblouis et bienheureux, et décidons de parcourir - suite fort logique - les champs Elysées à notre aise.  C'est qu'on aurait bien besoin d'une pause "café-pipi" si vous voyez de quoi je veux parler.  Je suis étonnée du nombre de personnes faisant activement des emplettes de mode à cette heure tardive.  Apparemment, les horaires sont nettement plus décalés qu'à Bruxelles.    Un bref coup d'oeil me permet de me rendre compte qu'en matière de boutique, c'est à peu près comme chez nous.   Et comme les boutiques de luxe ne m'intéressent pas,  il ne s'agit pour nous que d'une promenade de curieux, pas de shopping donc.

Une chose m'a étonnée tout au long de la journée.   Certes, il faisait vraiment froid, mais nous étions un vendredi, jour de semaine, de travail et hors toutes vacances ou congés scolaires.  Eh bien, dans cette graaaaannnnnde ville, même si on se presse pas mal genre "boîte à sardines" dans les rames de métro, partout ailleurs, la circulation pédestre y est fluide, aérée.  C'est agréable.

Maintenant, j'imagine qu'en juillet sous 25° c'est peut-être une autre chanson ...?

paris 057-copie-1 

Nous voici arrivés au pied de l'Arc de Triomphe, sur cette drôle de place de l'étoile où les voitures doivent foncer pour pouvoir passer un jour.  Un dernier regard à l'avenue illuminée, nous t'abandonnons juste un peu, Paris-la-Belle, car c'est sûr, ce n'est qu'un aurevoir. 

Partager cet article

Repost 0
Published by feedautomne - dans TOURISME
commenter cet article

commentaires

Henri Gazeau 29/03/2012 15:05

Traducteur franco-canadien tombé par hasard dans votre blogue (je cherchais à vérifier si on dit plus souvent «vêtements DE nylon» ou «vêtements EN nylon», c'est le genre de question futile qu'on
se pose dans ma profession), j'en sais désormais davantage sur la confection de certains sous-vêtements, mais surtout sur le style très agréable de vos narrations. Frais et pétillant, pour le dire
en deux mots. Enchanté d'avoir fait (un peu) votre connaissance!

feedautomne 01/04/2012 16:53



Merci beaucoup pour votre aimable passage, vous êtes le bienvenu !



mamazerty 26/02/2012 17:24

c'est bien d'avoir son guide perso^^

Cerise violette 21/02/2012 22:14

Tu peux voir un ancien pavillon des halles de Paris , le pavillon Baltard à Nogent sur MARNE au sud est de Paris.
C'est là aussi,dans cette ville de banlieue, qu'a été ouvert le premier camp Emmaüs puis les entrepôts . J'y ai connu l'Abbé Pierre .

Cerise violette 20/02/2012 00:37

Bonsoir à Monsieur Fée . Ce n'est pas si souvent qu'on le voit et surtout à Paris . Il a trouvé pointure à sa main .Ce qu'il ne montre pas c'est que c'était très froid !
A Ste Eustache il y a une chorale très sympa . Elle donne des concerts gratuits .

La Samar a longtemps été une de mes promenades couvertes préférée .Je connaissais tous les rayons . TOUS oui !

Bonne semaine

feedautomne 20/02/2012 21:12



Dans l'église, il y avait une dame africaine qui adressait ses récriminations à notre Créateur, avec force véhémence ... moi, je trouvais ça plutôt comique, mais délicieux mari en était fort mal
à l'aise, il m'a tirée hors de l'établissement.  Dommage, j'étais bien, là, moi, assise presque au chaud dans un rayon de soleil divin.



crochet-plaisir 19/02/2012 22:14

La pyramide de verre ne m'attire pas vraiment , par contre ces immenses battisses sont superbes sous un rayon de soleil et les moineaux ... j'adore !

feedautomne 20/02/2012 21:16



J'ai dit ça aussi, de cette pyramide, lorsque je voyais des photos ou des reportages, et pourtant sur place, je l'ai trouvée vraiment belle dans la lumière, surprenante.



mitou la Bretonne 19/02/2012 07:37

Quelle merveilleuse journée de visite à Paris !!! formidable ta description avec tes yeux de touriste belges !!! je t'assure j'adore !!! la prochaine fois je vais avec toi !!!! lol trop bien
!!!texte et photos super !!
gros bisous et bon dimanche
MITOU

feedautomne 20/02/2012 21:20



Merci Mitou, venant de ma guide touristique préférée (toujours en ribotte, d'ailleurs), j'estime que c'est un beau compliement



pipiou13 18/02/2012 23:44

quel beau reportage qui donne envie de suivre tes traces.je n'aurais pas osé monter dans la grande roue mais avoir lu tes commentaires..si l'occasion se présente, je suivrais ton exemple! Promis
!c'est merveilleux de visiter Paris en ta compagnie...on ne s'ennuie pas..et ton Gentil Mari est un guide ...à suivre !!gros bisous Christine et bon dimanche

feedautomne 20/02/2012 21:21



Faut vraiment pas hésiter pour la grande roue, c'est une couarde qui le dit.  gros bisous de Belgique, Pipiou



la mère Monique 18/02/2012 22:43

bravo ma fille pour ces très beaux reportages qui m'ont emmenée à Paris !
Allez, même si tu n'es pas encore dans l'équipe "Des racines et des ailes", je te donne une très bonne quotation .
Je t'y retrouverai avec plaisir au printemps, bisous, Maman.

feedautomne 20/02/2012 21:22



pour les égaler, ceux-là, il en faut déjà beaucoup.  Mais je note au passage que c'est à force d'avoir vu ces émissions que j'ai eu envie de quitter mon fauteuil.



Casse-bonbec 18/02/2012 22:05

on sent que tu as passé une journée merveilleuse avec ton coquin de DM. Bravo d'avoir surmonté ta peur pour aller dans la grande roue !

feedautomne 20/02/2012 21:23



L'espace d'une journée, j'ai retrouvé l'extraordinaire sensation d'un enfant qui découvre, pourvu que cela puisse encore m'arriver souvent.



Présentation

  • : Le blog de feedautomne
  • Le blog de feedautomne
  • : Porte ouverte sur mon coin perso, mes pensées et réalisations tant en aquarelle, tricot, crochet, couture, promenades, jardin, lecture, musique ....
  • Contact

BLOGS

les crochet-déco-jardin de Anne http://de-la-maison-au-jardin.over-blog.com/
les multiples créations d''Annie aux doigts d'or http://annie-au-pays-des-merveilles.over-blog.com/
les chroniques d'Emmanuelle http://mapetitepause.over-blog.com/

Les perles d'Evlin http://banette88.canalblog.com/

Les créations de Sonia, nouvelle grand-mère http://grandma.canalblog.com/

 

 

Recherche

Liens