Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 15:40

Et que j'ai terminé mes ouvrages en mohair rose ... , je me suis autorisée ce matin une petite virée à ma solderie préférée.

 

Aaah la caverne du démon que ce magasin-là !   Essayez donc de ne pas succomber, je voudrais vous y voir, moi.

Donc, comme c'est toujours très très très tentant, j'ai passé le marché suivant avec mon égo : je ne peux y aller que si j'ai terminé un ouvrage provenant de là.

Le seul hic, c'est que je ressorts bien souvent avec plusieurs choses .

 

 

Le châle en mohair rose est tellement chouette que quand j'ai vu les petites soeurs bleues, je les ai emportées.

 

BILD3498

 

 

Puis, une de mes collègues m'ayant fait part de son souhait de garnir une de ses vestes brunes un peu tristounettes, par un accessoire d'automne réchauffant et fun, j'ai aussi acheté ceci :

 

BILD3499

 

 

Enfin, ça faisait déjà plusieurs fois que je reluquais ces tissus d'une autre époque.  Du jersey comme ma grand-mère l'affectionnait, tout à fait seventies.  de super qualité, doux au toucher mais de bonne tenue, et qui devrait tenir chaud.

 

BILD3502

BILD3503Ben quoi ?  comment ? Ca fait "bobonne" ?  

Eh bien je vous prouverai bientôt qu'il y a moyen de revisiter ces textiles pour en faire des vêtements sympas pas si nuls que ça. 

On parie ?

Partager cet article
Repost0
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 00:00

Pari tenu en effet, les copinautes !

Quand j'ai commencé à couper les pièces de cet ensemble vendredi dernier, réalisé dans un coupon de jersey à 1€, je m'étais promis de vous montrer le résultat.

 

tissu 1 

Manque de modestie, c'est vrai, mais là, je suis super contente de mon travail ...comme dit ma feedautomne, "chic et pas cher "!

  bleu 3

 

bleu 6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Même les boutons sont de la "récup" d'un chemisier usé et mis depuis belle lurette à la poubelle .

Bon, il faut bien ajouter à mon investissement de départ l'achat de 80 cm de doublure jersey pour la jupe, mais, vraiment, ça ne fait pas grosse différence .

Et puis, surtout, je m'y sens "bien",et malgré les années passées, je me retrouve un peu dans la peau de la secrétaire au service du personnel  (malgré mon diplôme de secrétaire médicale, boulot que j'ai exercé peu de temps, hélas, avant de devoir le quitter en épousant le père "biologique" de ma fille ) .

Ce n'est qu'après longtemps  la fermeture de la chaîne de magasins qui m'employait que j'ai appris qu'on me surnommait "Mme A.et son éternel col chemisier"!!

Ah oui, des robes-chemisiers, combien en ai-je cousues, pour moi, et surtout pour ma Maman  qui ne s'habillait que par mes soins....quels souvenirs ....

Elle est partie il y a 10 ans déjà, et j'ai toujours dans ma garde-robes une des dernières que j'avais faite pour elle et qui lui allait si bien.

Et puis, pas d'économie de temps, (bon, pas d'arthrose aux mains non plus, et un mari absent de 6h45 à 17h30, ça fait toute la différence !)mais je réalisais  même les boutonnières passepoilées .

Amies bloggeuses de feedautomne, je vous donne rendez-vous le week-end prochain pour vous montrer ce que j'aurai cousu la semaine prochaine avec mes super bonnes affaires  à 1 € , ok ?

Bien amicalement, la mère Monique.

 

 

Partager cet article
Repost0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 18:21

Fin de l'hiver 2007, je "chipote" dans mes parterres et remarque une dame penchée dans l'accotement en face de chez nous ; elle se redresse, nous échangeons quelques banalités sur le temps, et (non, pas encore), de fil en aiguille, elle me demande si les perce-neige qui poussaient là venaient d'ici.

-Oui, bien sûr, je vide quelques fois mes seaux de mauvaises herbes là-bas, et il y a toujours bien quelques petits bulbes égarés et des graines; je me suis souvent reproché cette paresse, mais me suis fait une raison, après tout, ce sont des déchets verts, et on ne compte plus à cet endroit les canettes de bière, les emballages en plastique, les bouteilles, ça, c'est vraiment péché contre l'environnement .

Elle partage mon avis, notre conversation se prolonge, nous en arrivons aux fleurs et je l'invite à visiter mon jardin encore au repos ...

Voilà, je me suis fait une nouvelle copine à qui je donnerai bientôt des boutures de vivaces, et chez qui j'irai acheter mes oeufs frais (eh oui, peu avant Noël, une fouine et un renard ont tué toutes nos poules et notre beau et fier Coco).

 coq

Le temps a passé, la copine est devenue une vraie amie que j'admire beaucoup .

Rose est veuve depuis quatre ans, un fils ado  fort perturbé par la mort de son père, infirmière à mi-temps, et n'a pas baissé les bras, au contraire, elle a "retroussé ses manches" comme on dit chez nous .

Elle assume tout, l'entretien de ses 35 ares, le taxi pour Liam (le petit de 16 ans) très bon élève accordéoniste qui participe même à des concerts et accompagne une chorale, la couture, et s'est même mise au carrelage (magnifique travail sa salle de bains qui ferait pâlir bien des professionnels!), sans compter le tricot, la broderie et les bricolages ....

Vraiment, je ne comprends pas comment elle y arrive et je le lui dis souvent !

D'ailleurs, quand je vais chercher les oeufs, mon mari ne s'impatiente pas et ne s'inquiète pas, c'est tout dire .

L'année dernière, je lui ai raconté nos achats (la fée d'automne  et moi adorons faire cette escapade ensemble ) au "spectacle du tissu" à Namur et elle m'a proposé de m'emmener à Maastricht.  C'est un peu loin pour mes pauvres lombaires, ça ... mais qu'importe ! l'intention y était, c'est bien le princiapl.

Aujourd'hui, je ne résiste pas à l'envie de vous montrer mes achats .

Un jersey polyester soyeux et fluide dans lequel je suis occupée à confectionner un petit ensemble.

tissu 1 

Un autre léger comme une mousseline, un crêpe synthétique infroissable, et deux cotons, hop, 5 € à la caisse!

tissu 4

tissu 2tissu 7 

tissu 3 

 

 

Les cotons deviendront des "cache-poussières", vilain mot pour un vêtement que je trouve bien pratique autant pour les travaux ménagers que pour le jardinage, ils me permettent d'être à l'aise, portés simplement sur des sous-vêtements quand il fait chaud (et comme mon mari est trèèèèsssss frileux, c'est toujours la canicule à la maison !)

 

tissu 5 

tissu 6

Le crêpe de couleur orange "pètant" qui n'est vraiment pas dans mes habitudes, mystère ....

Et puis, de la Phildouce gris perle (ça, j'adore, c'est bien assorti à mes cheveux et très "classe") puisque je sens que le virus du crochet de ma fille me gagne .

 

laine phildouce grise 

Merci , amies bloggeuses, si vous avez eu la patience de me lire jusqu'ici !

Pour vous récompenser, promis, juré, je vous montrerai ce que j'aurai fait de ces super bonnes affaires !

 

Ne le dites à personne, le patron sortait de son grenier de nouvelles caisses aujourd'hui à l'occasion de la brocante du village......

 

A très bientôt ! 

La Mère Monique 

  

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 21:52

Pour l'instant, dans la plupart des grandes villes, et malgré la chaleur, c'est la ruée vers l'or ou presque.   Enfin, pas précisément, c'est la ruée vers le fringues, les chaussures, tout ce qui pourrait intéresser de près ou de loin une "bonne femme", marché ô combien lucratif.

 

Même si cette frénésie acheteuse me fait sourire, je devrais pourtant m'abstenir et ravaler mes ironies, mes sourires et mes sarcasmes, car est-ce que je diffère tellement de mes consoeurs ???  Nous allons voir ...

 

Pour sûr, quand on est pourvu d'un généreux balcon tel que le mien (eh oui, je le cache le mieux que je peux), qui taille au moins du bonnet E, il faut mettre un tel prix pour trouver des soutiens-gorge un peu solides et confortable, que à ce moment-là, faire les soldes, c'est un passage obligatoire quand le besoin s'en fait ressentir.

Idem, j'ai les pieds horriblement mal fichus de naissance, faut bien faire avec, mais inutile de songer à les faire marcher dans de la crasse bas de gamme, sous peine de tendinite, cloches et autres petites choses du genre.

Là aussi, hélàs quelques rares marques très spécialisées s'imposent, et le pire, c'est que meme en solde, ces marques ne vous octroient chichement qu'environ dix pour cent au mieux ...

Pour ce qui est des vêtements, bof, je n'écume pas les magasins, j'ai horreur de la foule et je trouve rarement dans la même gamme que Madame Tout le Monde, puisque je ne rentre pas dans du 38 fillette ...  rires

Donc, il m'arrive de racheter de bons vêtements d'occasion, du genre ceux qui me sont impayables avec mon salaire.

 et puis je confectionne de temps à autre, justement quand j'ai le temps ...

 

Il y a quelques semaines d'ici,Charlie m'a fait part d'un rêve qu'il avait, à savoir pouvoir  revêtir et posséder un costume de son époque préférée, l'époque baroque.  Rien que ça ..

Comme j'ai toujour revé pour ma part, de devenir costumière de théâtre, j'ai saisi la balle au bond.  On parie ?

Bon, ok, vous ne voyez toujours pas le rapport avec les soldes.  Allez, réfléchissez un peu ...

 

Voici les patrons que je lui ai dégottés :

 

BILD3076

BILD3078

 

 

Il avait beau me répéter qu'il n'y avait aucune urgence, moi ... j'ai pensé que les soldes me permettraient peut-etre de trouver son bonheur  !

 

Je n'ai pas résisté longtemps, je me suis rendue chez Assaban cet après-midi, sous le fallacieux prétexte de regarder les tissus pour le costume historique de Charles.

Oh Cricri, arrête donc tout de suite d'être hypocrite et avoue donc à tes copinautes qu'en réalité, cela fait une semaine que tu grilles de te rendre dans ta caverne d'alibaba préférée pour baver voire mieux !

D'accord, je reconnais mes penchants.

 

J'ai beaucoup tourné dans le magasin et ai fini par trouver quelque chose qui me branchait vraiment bien !

Un superbe tissu de tenture qui a de la tenue, légèrement satiné, dans les tons taupe et prune, pour la longue veste :

 

BILD3070

 

et voici l'envers :

 

BILD3071

 

 

Pour le pantalon de type "corsaire", j'ai trouvé un parfait coordonné en microfibre structurée couleur taupe :

 

BILD3069

 

 

Et pour la chemise "historique" aux manches très très froncées, la vendeuse m'a conseillé une fine baptiste couleur blanc cassé.

 

Voilà, c'est parfait !  le chapitre est clos !

 

O-oh, là ... vous résisteriez, vous, dans un super-magasin rempli d'articles de mercerie et de géniaux tissus pas chers ?  ben .. je peux rougir ! moi, j'en suis incapable !

 

Je me suis tenue  à deux mains pour être très très très raisonnable, mais j'ai pas pu m'empêcher de craquer pour ...

ce super chouette petit tissu violet rebrodé

 

BILD3067

 

Puis je suis aussi tombée sur CA :

 

BILD3064

 

 

Un magnifique polyester gris presque métallisé, qui hésite vers le vert,  avec son coordonné uni structuré  très chic :

 

BILD3066

BILD3065

 

Avouez ... quand vous dégottez pareille merveille, à 5 euros du mètre ... il y a de quoi craquer, non ?

 

Malheureusement, j'ai une lingère plein de "craquages" plus géniaux les uns que les autres, que je n'ai pas eu le temps de réaliser ...

 

Comme quoi, on peut etre accro aux soldes dans n'importe quel domaine !

 

Allez, bisous à vous toutes et tous !

Partager cet article
Repost0
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 16:28

Chose promise, chose due.

Lors de la publication des photos de mon ensemble pantalon tunique kaki, j'avais signalé que je reviendrais sur le sujet de la simplification de la couture.

 

A) pantalon à taille élastiquée

Les pantalons à taille élastiquée sont confortables et très faciles à coudre.  Seul petit bémol, les fronces au niveau du ventre (surtout s'il n'est pas hyper plat, hum), c'est pas vraiment archi-terriblement beau, n'est-ce pas.

 

La solution classiquement proposée par les livres de couture "comme-il-faut" consistait à faire un morceau de ceinture séparé pour le devant sans fronces, qu'on devait vlieseliner, et raccorder ensuite au reste de la ceinture (à couper et coudre séparément du pantalon), laquelle était élastiquée ...

Bilan : big chipotage et giga perte de temps.

 

Mon plan d'enfer , archi-simple ! selon la hauteur de l'élastique que vous comptez utiliser pour la ceinture, lorsque vous coupez les morceaux de votre pantalon, vous comptez de 3 à 6 cm de surplus pour le dessus.

Une fois le pantalon assemblé, les coutures latérales aplaties, la couture centrale crantée et aplatie également, vous enfilez le pantalon sur la planche à repasser, et vous repassez le bord supérieur du pantalon, replié au nombre de centimères souhaité, en vous aidant d'une petite latte pour vérifier de temps en temps.

 

Ensuite, vous prenez votre élastique pour mesurer sur votre taille (en songeant que les hanches doivent passer, hein), directement sur vous, et vous coupez le morceau à la mesure adéquate,  pas trop serré surtout, car une partie de cet élastique ne servira pas et restera plat.

 

Vous piquez à la machine la ligne de coulisse, en laissant libre environ 2 ou 3 cm au dos, de quoi savoir passer votre élastique.

 

Vous enfilez une épingle à nourrice sur ledit élastique, et vous l'introduisez dans la coulisse.  Récupérez bien les deux morceaux en veillant à ce qu'il n'y ait aucune torsion de l'élastique dans la coulisse, faites-les se chevaucher un peu , et assemblez-les par un large zig-zag serré, aller-retour.

 

Ensuite, vous piquez les 2-3 cm de coulisse qui étaient restés libres, vous arrêtez les fils et coupez les surplus.

 

Vous répartissez l'élastique de façon homogène pour les fronces, en veillant à laisser sur le devant (bien centrer, hein !) au choix entre 10 et 20 cm de partie dans laquelle l'élastique ne "tire" pas, et donc à laquelle il n'y aura pas de fronces.

 

Vous épinglez l'élastique un peu avant ou un peu après, et vous piquez (point droit)  perpendiculairement, du bord supérieur du pantalon à la ligne de piqûre de coulisse, emprisonnant ainsi votre élastique.

 

BILD2486

 BILD2487

Résultat : un pantalon "ventre plat", mais confortable et facile à enfiler.

Gain de temps : oulà ! j'ai pas calculé, mais je vous jure que c'est hyper-appréciable !

 

B) encolure rapide

Si l'on veut coudre selon les règles et le savoir-faire de nos mères et grand-mères,  la solution la plus classique pour border une encolure consistait en l'application d'une parementure, à savoir qu'il fallait couper dans des chutes de tissu, une bande pour le devant et une bande pour le dos, suivant précisément la courbe de l'encolure.  On vlieselinait chaque morceau, on les assemblait, on repassait les coutures d'épaule ouvertes, puis on plaçait la parementure, endroit contre endroit sur l'encolure.  On faufilait le tout, puis on piquait. ENsuite, il fallait cranter, ouvrir précautionnement au fer, replier la parementure sur l'envers, refaufiler à 1 ou 2 mm du bord, repasser, et soit fixer la parementure à divers endroits par des petits points invisibles, soit surpiquer.

 

Maintenant, grâce à un nouveau produit appelé "vliesline stabilfix", finies, les emmerdouilleries en tout genre, c'est carrément maaaagique ce truc !

Il s'agit d'un petit ruban de vliesline (environ 1 cm de haut), vendu soit au mètre, soit en pochette de quelques mètres, disponible en blanc ou en noir, traversé longitudinalement par une piquûre effectuée au point de chaînette.

Au départ, ce produit servait à garder une dimension fixe aux épaules  des blouses cousues dans du tissu très extensible, pour éviter le look serpilière.

Je l'ai testé sur encolure, ça va super bien aussi.

Vous assemblez le devant et le dos de votre blouse, vous repassez les coutures d'épaule et puis sur l'envers bien sûr, vous collez le ruban de vlieseline au fer à repasser, en avançant à petits coups, la chaînette regardant vers le bas.

Attention toutefois, évitez que des morceaux de ce ruban se chevauchent. 

 

Une fois le ruban collé, votre encolure conservera ses bonnes dimensions, sans jamais gondoler ni se laisser aller.

Il vous suffit ensuite, d'un coup de fer à repasser, de rabattre le petit bord vers le bas, la pliure se faisant à  la chaînette du ruban de vlieseline !

Ensuite, quelques épingles et une petite surpiqûre au ras de l'encolure et le tour est joué, c'est nickel !

Là aussi, je vous passe le gain de temps, je crois que vous l'avez bien compris.

 

BILD2482

 BILD2485

Au vu des photos des résultats, est-ce clair ?

 

Je précise que le tissu utilisé ici n'est absolument pas extensible, il s'agit d'un polyester à structure aspect lin.

 

Certes, il y a quelques années, lorsque ma Môman a réalisé que je cousais de cette façon, elle a été horrifiée, et déçue du peu de cas que je faisais de tout l'art qu'elle m'avait appris ... mais ... avec le temps, elle reconnait quand même que ma couture à la va-vite, à condition d'avoir un minimum de soin et de minutie bien entendu, c'est tout compte fait bien pratique ...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 17:48

Chose promise, chose due.

Vous vous souvenez du tissu à tentures retrouvé chez une vieille dame, et qui dormait dans mes stocks ?

BILD2300

 

Voici ce qu'il est devenu  pour l'instant : 

veste fantaisie

 

Evidemment, ça ne vous dit pas encore grand chose ... mais j'en suis très fière, le tissu est une merveille à travailler et le modèle tombe parfaitement.  il ne me reste plus qu'à placer le volant de l'encolure, faire le bord des manches, et placer les parementures avant.

 

Mais ce n'est pas tout !    Avec quoi l'assortir ?   Je suis allée faire un tour chez Assaban, mon magasin préféré, et j'y ai forcément trouvé mon bonheur.

 

texturé kaki

 

Tout d'abord, j'ai opté pour ce tissu kaki, très fin, d'excellente tenue, au très beau tombé, structuré un peu comme si c'était du lin.  Pour l'hiver, c'est un peu fin et froid, mais pour la mi-saison ou pour l'été, ce tissu m'a paru vraiment idéal.

En plus, la couleur s'harmonise parfaitement bien avec la veste.

 

Je vais le transformer en un pantalon à larges jambes, et taille élastiquée, rien que du très simple et confortable ... et un dessus.  Mais quoi ? Gros dilemne ! que faire ?  Un top à bretelles ?  Je ne suis pas une minceur et je ne suis pas certaine que le bureau soit bien chaud en été ... un top décolleté arrondi sans manches ? bof.

Finalement, j'ai repris un de mes patrons préférés, celui de la robe trapèze à manches longues, provenant du fait main de décembre 2009, et l'ai adapté pour en faire une blouse à manches courtes.

Mais pour en voir la réalisation terminée, il vous faudra encore un peu de patience, car tout cela est à l'état de morceaux de tissus en tas sur ma table de travail ! C'est que en semaine, pour l'instant, je rentre tellement fatiguée du travail, qu'une fois le repas avalé,  je n'ai plus qu'une envie, (hélàs partagée par charlie qui ne vaut pas mieux), aller faire DODO.

 

 J'avais également envie de confectionner une jupe pouvant s'assortir à ma future veste si chic ... et toujours chez Assaban, j'ai complètement craqué pour ceci :

 

soie sauvage orangée

une soie sauvage pas trop chère (14 € du mètre, qu'en dites-vous ?), orangée, parfaitement assortie (oui, je sais, la photo lui donne une drôle de couleur pas très réaliste), dans laquelle je couperai prochainement une jupe à plis creux.

 

Comme vous pouvez le constater, je ne manque ni d'idées, ni d'ouvrages !

C'est pour cette raison que je demande votre indulgence, Visiteur, car travaillant à temps plein, et ayant besoin de mes 8 à 10 heures de sommeil,  il me faut du temps pour achever tout ce que je commence, et donc, du temps pour alimenter ce blog  de ce que je fabrique !

 

Encore merci de votre passage.

Partager cet article
Repost0
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 17:29

Finalement, tenir un blog, c'est presqu'un métier, rires !

C'est que -oserais-je vous l'avouer ?- il m'est bien difficile en ce moment, une fois le soir venu, le souper cuisiné, avalé, de trouver suffisamment d'énergie pour à la fois papoter ici, visiter les copinautes, et ... oeuvrer !

 

Le point sur mes en-cours ?

- le gilet jaune au crochet : abandonné momentanément pour raison de mesures fantaisistes  trop étroites

- le gilet gris de ma môman : stand by momentané

- la veste à basque : allez, courage cricri, on y est presque, plus qu'une heure ou deux et ce sera fini !

 

veste fantaisie

- le tissu kaki acheté pour faire des coordonnés :  FINI !  Je l'ai même porté ce jour au bureau, mon ensemble simplissime !

En fait, le dessus est le dessus d'une robe trapèze à pinces de poitrine, qui ne nécessite donc pas de tirette ni de boutons pour l'enfilage. 

Le pantalon a des jambes très larges, idéales dans ce tissu souple et très fin, à taille élastiquée, tout simplement.

Là aussi, pour couturières iconoclastes ou débutantes, je vous refilerai prochainement quelques trucs et astuces.

 

ensemble kaki 2

Evidemment, le modèle est bien un modèle de grande taille, pas de doute là-dessus, mais bon, je n'ai jamais imaginé un seul instant pouvoir avoir l'air de faire du taille 40 quand je taille plutôt 48 .

- la soie sauvage orange achetée pour faire une jupe coordonnée toujours à cette foutue veste : rires, ben ... elle trône toujours sur le buffet.

 

Par contre, en broderie, un peu plus d'action, oui oui !

- J'ai terminé de broder une petite potée fleurie, qui ornera probablement un tablier un jour ou l'autre.

- deux nouveaux marque-ta-page sont presque terminés !

- un coeur à Liselotte terminé

es trois dernières choses feront l'objet de plus de photos prochainement.

 

Ah  oui, et aussi, j'ai été tagguée par petit rubis et par Pipiou ... mais là aussi, cela me demandera un peu de temps et de recherche pour transmettre à mon tour les tags et prix, donc, je vous demande d'être quelque peu indulgents et patients, et je remercie d'ores et déjà mes gentilles copinautes de m'avoir décerné ces petites choses amusantes.

 

Sur ce, je retourne à mes petits points comptés, c'est ce qui me branche le plus en ce moment, le soir.

Partager cet article
Repost0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 20:03

Comme vous le savez déjà, les Copinautes, il y a Louis la Brocante à la télévision.  Et puis dans la vie, la vraie, il y a aussi Christine-la-récup.

Et Christine-la-Récup, jeter, c'est quelque chose qu'elle ne sait pas faire, ou très très difficilement.  Alors, quand en plus, elle a l'occasion de donner un coup de main pour du tri ailleurs que chez elle, quel est le résultat ? 

Ben ... les gens sont bien débarrassés, et cricri, elle revient à la maison avec sa vieille bagnole remplie des crasses et des brols des autres.

Evidemment, ce qui n'est vraiment pas utilisable part au recyclage, et ce qui vraiment fait quadruple emploi ou n'est vraiment pas dans mes goûts, part aux organismes caritatifs de type "les petits riens".

Jusque là, rien que de très normal, me direz-vous. 

Mais là où ça commence à tracasser un tantinet Charlie, c'est que sa cricri adorée chérie, c'est  (presque) une folle compulsive de la collection de tissus et textiles en tout genre, et que l'énoooooorme lingère qui lui sert à stocker tout ça va bientôt déborder !

 

Il y a quelques années d'ici, j'ai eu l'occasion d'aider au tri et au déménagement d'une adorable vieille dame, dernière survivante d'une fratrie de quatre enfants, décédée depuis lors, qui s'appelait Justine.  Elle avait toujours vécu avec sa soeur Léopoldine et en bonne vieille fille qui se respecte, avait entassé moult petits trésors de famille, sans réelle valeur financière, mais auxquels elle attachait une grande valeur sentimentale.

 

Parmi ces trésors, il y avait du vieux linge de maison brodé, pas toujours en super état, mais rien qu'à penser aux heures passées  à préparer leur trousseau pour ce mariage qui n'est jamais venu, j'en suis encore émue.

 

Et puis, au fond d'une caisse, il y avait un coupon de tissu complètement démodé, "neuf", qui devait avoir été acheté pour rafraichir un fauteuil, fort probablement ...

Je l'ai récupéré, et l'ai entassé parmi mes "trésors".   Mais ce tissu au demeurant de très bonne qualité ne s'accorde vraiment pas avec les teintes choisies pour mon intérieur.

 

BILD2300

 

Alors, qu'en faire ?  Ce qui me tracassait le plus, c'était la qualité du tissu  : comme j'en ignorais la composition, était-il lavable ou non ?  Eh bien, restait plus qu'à essayer !

Test passé avec succès.  Je l'ai lessivé à 40  degrés et passé au sèche linge, il en est ressort impeccable, souple, et n'ayant pas rétréci d'un millipoil !

 

Hop ! J'ai sauté sur l'occasion ! Si ces couleurs ne conviennent pas à mon salon, par contre, elles me conviennent parfaitement .... à titre d'habillement !

Oui, vous avez bien lu.  Quelle tête ont tiré ma Môman et mon Charlie adorés lorsqu'ils ont compris que je voulais faire du vestimentaire là-dedans !   Bah, une bonne occasion de plus pour confirmer mes excentricités, rires.

 

L'autre dilemne était de choisir le côté à utiliser car l'envers est aussi joli que l'endroit.

 

BILD2299

 

Voici finalement le projet sur lequel je me suis arrêtée :

 

BILD2301

 

J'ai flashé sur cette veste à basque, et comme j'aime beaucoup le seyant des patrons de ce magasine ...

 

Suite au prochain épisode !

Partager cet article
Repost0
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 19:50

Mesdames,  

 

Vous arrive-t-il, vous aussi, de râler sec :

- parce que votre sac à main est TROP PETIT et qu'il n'y a pas moyen d'y faire entrer : le gsm, le portefeuille, l'agenda, les clés, la trousse de beauté, le magazine que vous venez d'acheter, et votre dernier petit ouvrage pour passer le temps en voyage ...

- parce que votre sac à main est TROP GRAND et que zut ! dans cet immense fourre-tout, pas moyen de mettre la main ni sur le gsm qui sonne, ni sur les clés de voiture, ni sur la carte de métro (alors qu'un gentil gardien attend que vous lui produisiez votre titre de transport, hum) ...

- parce que votre sac à main ferme mal

- parce que votre super-sac-main-ultra-pratique-super-mode,  en espèce de vinyl bronze, acheté l'automne dernier, est déjà TOUT ERAFLE aux coutures, à force de se faire trimballer partout dans les transports en commun

- parce que votre sac à main pas super pratique A VERSE TOUT SON CONTENU à vos pieds dans le métro ou dans la voiture ....

- parce que justement, vous avez trouvé THE SAC qu'il vous faudrait ... mais ... son prix est carrément un scandale ... ou si pas un scandale, pas du tout au goût de votre budget du moment

etc etc etc ...

 

Vous vous reconnaissez dans cette énumération de râleries ?

 

Alors, hosanna au plus haut des cieux !(Vous là-haut, vous excuserez cet usage un peu abusif des louanges), peut-être bien que j'ai trouvé, tant pour moi que pour vous, THE SOLUTION ...

 

 

A force de visiter des blogs débordants de créativité, et bien souvent de cabas fabriqués "maison", j'ai pensé "ben ma fille, reste plus qu'à t'y mettre, toi aussi".

 

Le projet fut mûrement pensé. 

J'ai dégotté un modèle dans le magasine "Fait Main" de  décembre ou janvier (faudrait que je vérifie).  A l'époque, les explications m'avaient paru assez nébuleuses, raison pour laquelle je n'avais pas osé me lancer.

 

Et puis, la nécessité se faisant sentir, et le ras-le-bol ayant atteint un point de non-retour, zou ! hier soir, je me suis lancée.

 

Ressorti de mes caisses quelques morceaux d'un tissu jeans épais.  J'ai dû l'acheter, il y a environ 20 ans d'ici.  J'étais jeune, j'avais envie de choses que je ne porterais plus maintenant ... ce jeans était rose dragée, vous vous rendez-compte ???

Beeuuuuurk.

Pensant l'utiliser pour des recouvrements de coussins, j'avais déjà découpé quelques morceaux, que j'avais teints avec du dylon machine, en une magnifique couleur framboise.

Puis ... finalement ... des coussins en jeans, ça ne m'a pas botté, et j'ai rangé mes morceaux au fond d'une caisse "à restants de tissus - je jette ou je garde ?".

 

Donc, j'ai ressorti  ce jeans hier soir, prise d'une inspiration subite, ai coupé tous les morceaux selon le modèle. 

 

 

 

BILD2291

 

BILD2292

 

 

BILD2293Petite complication, ils doublent leur sac, et moi, m'enquiquiner à doubler, bof bof, je suis plutôt "couture ultra rapide".

Mais ... en y réfléchissant mieux, c'était pas si con que ça de le doubler, ce sac.  Tout d'abord, faut quand même avouer que c'est plus joli.  

Ensuite, ce serait pas mal, outre la doublure, d'y incorporer des pochettes seulement attachées par le dessus, qui permettraient de retrouver en un clin d'oeil le gsm, le stylo, l'agenda, les clés ....

 

BILD2294

 

BILD2295

Le  coton africain noir, bordeau et or dans lequel j'avais fabriqué une tenue pour Charlie me semblait bien adapté, il m'en restait de grandes grandes chutes.

 

BILD2296

 

Puis j'ai pensé que s'il était chargé, ce sac, pourvu de grandes lanière pour un "porter épaule", me ferait mal, et j'ai souhaité ouatiner de vlieseline spéciale lesdites lanières.

 

Seul hic de toute cette histoire, c'est que ma machine à coudre (Janome "easy Jeans") est super sympa, mais il y a quand même des moments où passer sur exactement 6 épaisseurs de ce jeans épais et vlieseliné en plus (pour l'insertion des lanières dans le corps du sac), ce ne fut pas de la tarte !!

 

Mais ... pari tenu ... elle mérite bien son label "easy jeans", je ne la regrette vraiment pas.

 

Il ne me reste plus qu'à le customiser, ce sac. 

J'avais pensé fabriquer quelques fleurs en même tissu que la doublure mais ... j'ai aussi envie de broder  un galon aïda ... et le sac ne permet de customisation  que sur la bande de fermeture, haute d'environ 8 cm.

 

Donc, vous verrez bien la suite un peu plus tard !

 

Alors, Mesdames-les-pas-contentes-de-votre-sac-à-main, qu'en pensez-vous ?

 

BILD2297

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 19:47

Bonjour tout le monde !

 

A voir  les nombreux blogs traitant de poupées, vêtements de poupés, amigurumi, doudous en chiffons et autres, je me doute que personne ne rira de mon dernier achat ...

Mais quand même .... avouez, à mon âge, est-ce vraiment bien raisonnable ?  Surtout en n'ayant pas d'enfant ni de petit-enfant ?

 

Je suis revenue du supermarché ce soir avec ceci :

 

BILD2141

Une poupée Barbie !!!   Comme mon envie est de lui fabriquer des vêtements, j'ai préféré la choisir en tenue légère ... seul dommage, c'est que Barbie (pardon Thérésa, sa cousine) version playa est pieds nus, sans cambrure permettant de lui enfiler des chaussures.

Bah, ne soyons pas puristes,  mon plaisir ne sera pas moins grand en habillant ma princesse aux pieds nus !

Et ... j'avais déjà retrouvé des patrons de vêtements pour Barbie lors du tri du grenier, mais ce n'est pas tout !  Ce week-end, en triant toutes les revues de couture-tricot-rochet-broderie-bricolage qui étaient mélangées depuis mon déménagement datant de plusieurs années (oups !), je suis retombée sur deux revues supplémentaires, remplies de patrons de tenues plus géniales les unes que les autres.

Et comme je déborde d'idées à ce sujet ... pourvu que je trouve un peu de temps !

 

Sur ce, je vous laisse, Charlie a vraiment envie, ce soir, que je regarde un film avec lui, ce que je fais rarement.

 

A très bientôt !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de feedautomne
  • : Porte ouverte sur mon coin perso, mes pensées et réalisations tant en aquarelle, tricot, crochet, couture, promenades, jardin, lecture, musique ....
  • Contact

BLOGS

les crochet-déco-jardin de Anne http://de-la-maison-au-jardin.over-blog.com/
les multiples créations d''Annie aux doigts d'or http://annie-au-pays-des-merveilles.over-blog.com/
les chroniques d'Emmanuelle http://mapetitepause.over-blog.com/

Les perles d'Evlin http://banette88.canalblog.com/

Les créations de Sonia, nouvelle grand-mère http://grandma.canalblog.com/

 

 

Recherche

Liens