Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 18:49

Liz est une jeune femme dynamique, jolie, souriante et aimable, que j'ai rencontrée la première fois lors d'un évènement rassemblant éleveurs et artisans laineux, au Musée de la Laine à Verviers. Elle tenait le stand de l'association des filandières de Walllonie, dont nous faisons partie toutes les deux.

C'est à cette époque qu'elle m'a expliqué son amour des matières, laineuses ou non, et surtout des couleurs, ses envies fantasques de créer des mélanges de fibres, et que j'ai pu acquérir quelques unes de ses nappes et rollags. (pour rappel, un rollag, c'est comme si on présentait les fibres de laine sous forme de gros sushis).

Dans le courant de décembre, après la fabrication de toute une série de ponchos, j'ai eu envie de faire un peu autre chose. Je me suis souvenue d'une nappe originale très multicolore achetée à Liz, que j'avais filée il y a quelques mois.

La laine et Liz -  ou la naissance de sautes d'humeurs.

Le fil célibataire obtenu étant à la fois très irrégulier mais aussi fort fin au global, j'ai eu envie d'un tricot élastique et facile à réaliser en voiture dans le noir. Eh oui, je tricote toujours durant les trajets automobiles pendant que délicieux mari conduit, mais à cette époque de l'année, il ne faut plus guère compter que sur les éclairages oranges défectueux des autoroutes, pas question de faire dans la dentelle.

La chose - qui au demeurant, à première vue, aurait pu passer pour une serpillière - s'est transformée en une petite écharpe multicolore, tellement multi même, que je l'ai baptisée "sautes d'humeur".

Elle est toute légère et chaude, et à ma grande surprise, je n'étais pas encore fort loin dans l'ouvrage lorsque délicieux mari m'a décrété "c'est trop beau, celle-là, elle est rien que pour moi, pas question d'encore en faire un cadeau "

La laine et Liz -  ou la naissance de sautes d'humeurs.
La laine et Liz -  ou la naissance de sautes d'humeurs.
La laine et Liz -  ou la naissance de sautes d'humeurs.

J'ai encore bien d'autres choses à fabriquer avec les nappes de Liz, je vous les montrerai au fur et à mesure .. à condition que vous ayez de la patience ! Car je file plus vite que je ne tricote.

Repost 0
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 09:15

Je n'ai pas voulu jeter mes premiers écheveaux de filés main, et je les avais tricotés en un rectangle à rayures qui traîne dans un coin depuis plusieurs mois.

Le seul moyen de récupérer ce tricot, c'est de le transformer.

Primo, le rectangle de jersey s'est avéré être un losange parce que j''avais trop retordu mon fil célibataire.

Ensuite, ce fil s'est avéré fragile, car le débit de fibres étant à cette époque très aléatoire entre mes doigts, il y a des endroits où le fil est trop fin et pas assez tordu. Du coup, au premier lavage, j'ai eu un trou dans mon très irrégulier tricot.

Comme récemment, j'ai rencontré un hic dans le filage d'un ruban de fibres visiblement plus destiné au feutrage qu'au filage, j'en ai profité pour tenter le coup. J'ai feutré à l'aiguille un rectangle de mes fibres moches à filer, j'y ai découpé des pétales que j'ai refeutrés en forme de fleur sur mon tricot, histoire de faire une déco qui cache mon trou !

Voilà un col de plus pour cet hiver, même s'il a plutôt des couleurs de printemps.

Mise en musique !
Mise en musique !
Repost 0
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 22:10

De mes premiers essais (fort maladroits) de filage sont sortis trois écheveaux. J'en ai teint deux, et laissé le troisième couleur nature. Comme je n'avais pas envie de les conserver à titre de "souvenir", pour me rappeler combien furent pénibles mes premiers coups de pédale, j'ai choisi de les tricoter.

En quoi ? bah, en n'importe quoi. Juste les tricoter ensemble pour voir ce que ça donne.

Filage - premier ouvrage terminé
Filage - premier ouvrage terminé
Filage - premier ouvrage terminé

On voit bien sur les photos qui précèdent, que le début (rayé écru et orange) est nettement plus grossier que la fin rayée écru et vert anis. C'est à ça que je vois mon amélioration. Même si le tout reste vraiment très irrégulier, je suis arrivée à la fin de ma pelote écrue, à "fabriquer" du fil plus fin.

Filage - premier ouvrage terminé
Filage - premier ouvrage terminé

Ca, c'était avant lavage.

Après lavage, j'ai obtenu un ouvrage nettement plus souple et plus doux, heureusement.

Il en résulte une espèce de pièce qui devrait être rectangulaire mais qui s'en va en biais, un peu courte pour faire une écharpe, juste bonne, si je rattache le tout en un tube, à servir de col d'hiver.

Filage - premier ouvrage terminé
Filage - premier ouvrage terminé

Je me suis inscrite sur un forum de fileuses, mais j'ai pas encore trouvé le moyen de poster un commentaire ni de demander de l'aide, zut pas de chance.

Mais en m'y promenant, j'ai lu que si mon tricot part si fort en biais, c'est 1) parce que j'utilise un fil célibataire au lieu d'un retors (2 ply voire plus) et 2) parce que mon célibataire est trop tordu.

Bon, ok, moi je veux bien mais si au filage je retors moins mon fil, il devient plus fragile. Et comme je n'arrive pas encore à filer du fil d'araignée (ben quoi ???? Vous croyez sans doute pas que Rome a surgi de terre en un jour ?! non mais ...), il n'entre pas dans mes intentions de retordre ma maigrichonne production pour en obtenir du fil que je serai obligée de tricoter avec des aiguilles grosses comme des poteaux électriques.

Un peu plus loin, j'ai lu que je devais "claquer mon célibataire" pour éviter ce genre de tracas. Mais je ne suis jusqu'à présent pas parvenue à trouver ce que ça voulait dire au juste, de quelle manoeuvre technique il s'agit.

Si l'une d'entre vous a une piste, je suis preneuse.

Autre tracas pratique. Toujours dans les forums sur le net, j'ai vu comment procéder pour retordre le fil. En pratique, il faut filer deux bobines, les placer sur des tiges, dans un socle qu'on peut fabriquer "maison" si on ne veut pas se ruiner en matériel, mettre ce socle par terre, prendre les deux fils ensemble et les faire repasser à grands coups de pédale sur une bobine vide placée sur le rouet. Fastoche ! Ben oui ... sauf que mon rouet d'une marque absolument indéterminée n'a qu'une et une seule bobine ... va falloir trouver autre chose, ma vieille. Il me reste la solution "maison" préconisée par Godelieve, à savoir placer ma laine sur mon écheveaudoir, et par un ingénieux système de suspension à placer quelque part dans la maison pas trop loin, y faire passer le début et la fin de l'écheveau, noués ensemble, et les laisser naturellement se tordre ensemble.

Entretemps, j'ai filé deux autres écheveaux, qui "crollent" eux aussi horriblement, même s'ils sont déjà nettement plus réguliers et plus fins que les premiers.

Filage - premier ouvrage terminé
Filage - premier ouvrage terminé

Faut absolument que je trouve ce que ça veut dire "claquer son célibataire" !

Et si je faisais appel à l'équipe ? Qui d'entre vous a une idée ?

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de feedautomne
  • Le blog de feedautomne
  • : Porte ouverte sur mon coin perso, mes pensées et réalisations tant en aquarelle, tricot, crochet, couture, promenades, jardin, lecture, musique ....
  • Contact

BLOGS

les crochet-déco-jardin de Anne http://de-la-maison-au-jardin.over-blog.com/
les multiples créations d''Annie aux doigts d'or http://annie-au-pays-des-merveilles.over-blog.com/
les chroniques d'Emmanuelle http://mapetitepause.over-blog.com/

Les perles d'Evlin http://banette88.canalblog.com/

Les créations de Sonia, nouvelle grand-mère http://grandma.canalblog.com/

 

 

Recherche

Liens