Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 20:04

Seul l'avenir nous l'apprendra !  De fil en aiguille, à force de m'intéresser à la matière, qu'elle soit sous forme de tissus, ou de fils, j'ai fini par m'intéresser aux fibres et donc à la matière première.

A force d'admirer des écheveaux de laines teints de manière unique et artisanales, j'ai eu envie  moi aussi d'essayer la teinture.  Vous le savez déjà.

Eh bien .. j'ai aussi fini par avoir envie de prendre un peu de la laine des moutons pour la filer.

Mais de là à ce que je vous montre un pull tricoté ou crocheté par de la laine que j'aurais moi-même entièrement filée, il y a un énorme pas que je ne suis pas prête à franchir.

Ce n'est pas aussi facile que ça en l'air et pour plusieurs raisons.

La première étant que j'ai mis un certain temps à trouver un rouet qui ne soit pas une "antiquité" ou  un "machin de déco", encore fonctionnel et pas trop cher.

Sans savoir si l'activité me plairait, je n'avais aucune envie d'investir un minimum de 300 € (c'est le prix du rouet neuf le moins cher que j'ai trouvé sur le marché).

BILD8168rouet 1

Première étape réussie : un aimable Monsieur, qui a lui-même filé la laine de ses propres moutons durant plus de dix ans, et qui a maintenant arrêté depuis cinq ou six ans, m'a vendu son rouet, et ses cardes à mains, pour le très modique prix de 25 euros.  Je ne le remercierai jamais assez.rouet 2

La deuxième étape serait de m'inscrire à un stage de filage. Mais pour l'instant, là aussi, je n'ai pas envie de gros investissement ni déplacement.   Je sais que Florence, des Laines du Mouchon, vend les fibres nécessaires au filage et donne des cours. Mais j'aurais aimé trouver plus près de mon domicile, même si la Belgique est un petit pays.

J'ai rencontré une gentille dame toute prête à donne des cours de filage, pas trop loin de la maison, mais il faut y aller avec son propre rouet (OK) et de la laine, qu'elle souhaite brute, provenant par éthique, de récupération et non d'achats.

Et là, pour l'instant du moins, ça coince méchamment.  Pas de moutons dans mon coin, ni du côté de ma famille.  J'ai lancé plusieurs appels à mes collègues et connaissances pour qu'elles essaient de voir si elles ne connaissent pas des propriétaires de moutons dans leur secteur, susceptibles de me donner ou me vendre de la toison brute à prix modique.

Reste plus qu'à patienter un peu, histoire d'arriver à la période des tontes.

Et à défaut, eh bien je m'inscrirai chez Florence et lui achèterai de la fibre !

Je suis toute ouille  si vous avez des conseils ou des "pistes" à me communiquer  tant pour les fibres à utiliser en qualité de débutante, que pour les tours de main à utiliser.

Repost 0
Published by feedautomne - dans BRICOLAGE
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 19:41

DEpuis l'an dernier, vous savez que rien n'est impossible en la mat!ère.  Vous vous souvenez des ronds de serviette "poinsettias" en feutrine rouge et intissé doré ?

BILD5801

 

L'idée a fait son chemin, et j'ai reçu une petite commande d'une vingtaine de ronds pour une amie, en turquoise et argent.  J'en ai profité pour m'en faire quelques uns par la même occasion.

BILD7980

BILD7981

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BILD7982

BILD7983

Je suis très contente du résultat, j'espère que ça lui plaira !

Repost 0
Published by feedautomne - dans BRICOLAGE
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 19:44

Les marchés de Noël sont une opportunité pour tenter de faire rentrer quelques sousous dans la popoche des écoles.  Mais voilà, il paraît que c'est un vrai casse-tête pour les institutrices, surtout des petites classes, car que fabriquer avec (ou sans) les enfants, qui soit jugé suffisamment sympa pour être achetable ?!   bonne question ...

Pleine de bonne volonté, je lui ai proposé un petit coup de main.  Après tout, j'aime bien chipoter.

Je pensais sincèrement que ça ne me prendrait que peu de temps. Grossière erreur! De ma (pourtant petite) boule de pâte à sel, j'ai tiré exactement 109 figurines découpées avec des emporte-pièces pour biscuits.

Figurines  à peindre, vernir, pailleter, et le plus casse -pied dans l'histoire, c'est encore d'y enfiler un fil lurex pour les suspendre.

Comme la Belgique est la patrie du surréalisme, histoire de donner un coup de balais dans les traditionnelles couleurs de Noël, je vous propose des étoiles vertes, des lunes bleues, des sapins roses, et quand même beaucoup de tendance classique dorée.  Le tout saupoudré de paillettes holographiques à tendance argentée ou dorée.

 

Résultat fini ?  Voilà :

patasel

Repost 0
Published by feedautomne - dans BRICOLAGE
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 16:20

Le week-end dernier,  Délicieux Mari et moi, nous avions invité nos neveux Lilou et Amaury, respectivement 9 et 11 ans, à venir à la maison.  Histoire de rajeunir un peu en ce qui nous concerne, de se lâcher, de s'amuser.

Au programme ?  ohhh plein de choses !

Samedi  soir, les enfants nous ont aidé à confectionner de délicieux beefburgers "maison", et puis nous nous sommes lancés avec un peu d'avance dans une grande séance de maquillage spécial "halloween" à leur demande.

Liilou avait apporté un set de maquillage pour enfants, et j'avais sorti tout ce que mon armoire à maquillage pouvait contenir d'intéressant ...

Lilou et moi, nous devions nous maquiller mutuellement, tandis que Charlie et Amaury faisaient de même de l'autre côté de la table.

Le but était de se photographier ensuite "à la manière des films d'horreur". On a surtout beaucoup rigolé, et pas du tout eu peur, et  au final j'aime beaucoup mieux ainsi.

Je suis déçue des photos, nos apn ayant leurs limites ...

Ma nièce était magnifique, j'étais parvenue à lui donner un teint très très pâle, à maquiller ses grands yeux de manière très sombre, et à dessiner des gouttes de sang au coin d'un oeil et  à la commissure des lèvres, qui faisaient vraiment  réaliste.

halo 4

Délicieux Mari s'était transformé en un espèce de Salvator Dali revenu d'outre tombe, plutôt déjanté.

halo 2

Quant au pauvre Amaury,  il ressemblait plus à un malade  atteint d'une grosse varicelle, plutôt qu'à un  personnage  à faire peur (Charlie, pour ce qui est du maquillage, faudra que je te donne des cours !).

halo 3

Quant à moi, Lilou m'avait tellement barbouillée de noir et de rouge, qu'à coup sûr, si j'avais regardé l'objectif méchamment, j'aurais réellement ressemblé à une affreuse sorcière !   Le démaquillage ne fut pas une mince affaire ... c'est que ça tient bien, toutes ces cochonneries .

 

halo 5

Le lendemain, nous avons commencé la matinée par fabriquer des muffins au chocolat pour le dessert.

 

halo 1

Et puis j'ai récupéré une de mes recettes de pâte à sel (2 mesures de farine fluide, 2  mesures de sel fin, 1 mesure d'eau), celle qu'on cuit au micro-ondes, pour faire des sujets à suspendre au sapin.

J'ai coloré la pâte avec du colorant alimentaire très concentré rouge, et voici nos "biscuits" après cuisson :

 

pate a sel 1

Après-mpidi, nous les avons passés au vernis et saupoudrés de paillettes ! oups, il y en avait partout ....

 

pate a sel 3

pate a sel 2

Ce matin, les sujets étant bien secs, je leur ai enfilé une petite cordelette et les ai rangés dans une boîte pour les remettre aux enfants demain.

Ca donne sun résultat vraiment très très joli en réalité, nettement mieux que sur les photos.

Nous avons tous été très heureux de ce week-end "familial", on s'est promis de redemander bien vite la permission aux parents pour recommencer !

Repost 0
Published by feedautomne - dans BRICOLAGE
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 07:42

Dans la série des "grands-qui-jouent-et-qui-voudraienr-redevenir-des-enfants",  j'ai quand même rendu visite à la Mère Monique ce dimanche, munie de notre emporte-pièces magique pour créations papier en 3D, histoire qu'on puisse jouer ensemble, elle et moi.

Parce que, à vrai dire, on adore ça, nous, jouer.   Après tout, qui vous a dit qu'on ne croyait plus un tout petit peu au Père Noël ni à Saint-Nicolas ??

Evidemment, les goûts des adultes sont plus classiques que les goûts créatifs des enfants.  Ce sont les hortensias qui se prêtent le mieux à ce petit jeu.

Nous avons utilisé des cartons vendus au même stand de créativa que l'appareil emporte-pièces.

Vous coupez des "fleurs" d'hortensias de différentes tailles et couleurs dans les papiers disponibles qui font partie du kit, vous leur donnez une forme creuse avec le bout la poignée de la pince, en forme de petite sphère métallique, et puis vous disposez les fleurs , à la pince à épiler, au gré de votre fantaisie sur le bouquet imprimé à plat, dans une espèce de colle silicone qui forme forcément un relief.

 

 

 

hortensias1

 

Et deplus près :

 

hortensias 2

Ah oui, j'oubliais, libre à vous d'utiliser un stick de colle (sous forme d'un stylo en l'occurence) pour border certains détails, et de saupoudrer délicatement de paillettes, effet bling bling garanti !

Repost 0
Published by feedautomne - dans BRICOLAGE
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 09:20

Dimanche dernier, la Mère Monique et moi, nous nous sommes rendues au salon Creativa organisé à Namur.  Comme d'habitude, quelques boutiques de laine, de broderie, de couture, énormément de scrapbooking, quelques stands de montages floraux,  des perles ... mais aussi  un stand rien qu'avec des lots de galons à tout petit prix (1 € les 3 mètres, c'est une aubaine !) .  Là, j'avoue, je me suis lachée.

Et puis un stand présentant du matériel pour fabriquer des cartes et des tableaux en 3D.   J'ai vu les yeux de Mère Monique briller comme ceux d'un enfant devant le jouet de ses rêves à la période de Saint-Nicolas ou de Père Noël !    Mais voilà, le hic est de taille, la pince dans laquelle on insert les petits emporte-pièces (pétales, feuilles, branchages, coeurs, houx, étoile etc ...) est lourde et dure à manier, et impossible pour elle, avec ses mains déformées par l'arthrose, de s'en servir.   C'était pourtant si joli, ce qu'on pouvait réaliser avec cet engin ...

Sa déception m' a fait terriblement mal.  Du coup, pourquoi ne pas bricoler à deux ?  Si elle a envie de composer des tableaux en relief, rien n'empêche  d'unir nos forces ?  Nous sommes retournées au stand,  et on a acheté le kit total (ouille le portefeuille) : la pince avec toute la série d'emporte-p!èces,  de la colle-silicone, des distributeurs de colle pour inscriptions à pailleter, des tas de paillettes présentées en saupoudreur ultra pratique, des kits pour les fameux tableaux (surtout des motifs avec des hortensias), du papier cartonné aux magnifiques couleurs métallisées ... wouahhhhh !

 

Nous n'avons pas encore eu le temps de programmer une séance rien que pour nous deux car elle n'est  pas en forme en ce moment, mais j'ai  tout de même souhaité tester le matériel.  

Et un soir de cette semaine, j'ai essayé une petite chose .... j'ai eu une géniale idée de recyclage des couverture glacées de magazines féminins.  Ce papier coloré convient très bien à la pince de découpage, est de bonne quallité et offre un résultat coloré intéressant car nettement plus varié que du simple papier à dessin coloré.

Hier, j'ai organisé un atelier créatif 3D pour petits et grands, chez ma tite soeur, qui m'ouvre à l'occasion grâcieusement ses portes, sa maison étant plus spacieuse que la mienne.  Finalement, je n'avais que trois apprentis bricoleurs à ma table : ma bien aimée Marie-Claire (la mamie des enfants), Lilou (9 ans) et Amaury (11 ans).   N'ayant pas eu le temps de préparer un exemple, j'ai eu bien du mal de prime abord à faire comprendre le principe aux enfants.

Je leur ai  donné une feuille de dessin de bonne tenue, de la couleur de leur choix, et leur ai demandé de choisir parmi les thèmes suivants : arbre - bouquet ou pot de fleurs - chapeau - princesse et leur ai demandé de dessiner sommairement le sujet sur leur papier.

Ensuite, chacun choisissait la forme souhaitée parmi mes petits emporte-pièces ainsi que le thème coloré souhaité, et (comme je n'ai qu'une pince et qu'elle n'est pas maniable par des enfants, il faut trop de poigne) et je "tchitchiquais" les petits motifs  pour chacun dans les couvertures de magazine et les papiers disponibles.

Ensuite, chacun a  étalé un peu de colle au moyen d'une seringue et a positionné ses motifs comme bon lui semblait, avec un pince à épiler.

Et voici les résultats :

brico 1

 

brico 3

brico 4

 

Nous avons refait une séance sur le thème Noël mais là, je ne dispose que de la photo de ce que Marie-Claire a imaginébrico 2

 

Tout ceci est évidemment très très éloigné des résultats présentés sur le stand de Créativa, grâce aux kits "tout fait" à vendre, mais à mes yeux, cela a infiniment plus de valeur : c'est sorti de l'imagination de chacun, c'est un bricolage tout de même plus "libre" et nettement plus créatif.

Et vous, que réalisez-vous comme bricolages avec vos enfants, petit-enfants ou autres ?

Repost 0
Published by feedautomne - dans BRICOLAGE
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 18:55

Comme vous le savez, j'adore me déguiser en sorcière devant mon chaudron magique, y préparer d'affreuses potions à base de colorant alimentaire, de vinaigre, de sel de cuisine et d'eau, et changer la couleur de mes laines.

Hop, un petit tour au micro-ondes à puissance max (5-10 minutes max), on laisse refroidir, on rince dans de l'eau vinaigrée, et le tour est joué.

Beaucoup d'entre vous se demandent ce qu'on peut colorer avec ces colorants alimentaires.  Cette question est d'autant plus d'actualité que nous sommes en été que certes, l'envie nous a quittées de confectoinner des gros bonnets en laine bien chaude.

Donc, on pense illico à la petite blouse qu'on pourrait se fabriquer ainsi.... en coton ...

 

Comme vous le savez déjà, j'ai testé l'acrylique majoritaire, les résultats sont plutôt fort clairs par rapport à la concentration de colorant ajoutée dans le chaudron (plus du triple de ce qu'il faut pour la laine).

 

Don, un peu curieuse moi aussi, j'ai récupéré cet après midi une fin de boule de coton, (environ 25 grammes), l'ai mise à tremper, pour enfin la plonger dans un bain de carmin bien concentré (2 ml de colorant liquide des Laines du Mouchon).

Normalement, en méthode de cuisson traditionnelle (c'est à dire doucement sur le feu, à la casserole) de la laine, 1 ml du colorant de Florence me suffit à colorer 50 grammes de laine.   Au micro-ondes, il faut plus de colorant (sais pas pourquoi mais c'est ainsi).

 

Donc, ici, 2ml de rouge profond pour 25 grammes de laine, vous êtes d'accord, je n'y suis pas allée par le dos de la cuillère ?!

 

Première constatation, quand on plonge dans l'eau, l'écheveau se colore en un joli rose intense qui n'a rien de rouge.  Et il n'absorbe pas tout le colorant.

Après cuisson, il ressort effectivement bien rose, et le reste relativement bien après avoir été plongé dans un bain d'eau vinaigrée.

Poussons le bouchon plus loin, je le lave ensuite dans une savonnée à base d'un peu de savon de marrseille.  Oups ! il continue à dégorger.   Il est maintenant rose très tendre.  je lave je lave je lave, on dirait que plus rien ne part comme couleur.

 

Bref, ça fonctionne mais n'essayez pas avec cette méthode d'obtenir des couleurs très intenses, c'est peine perdue.  Pour ça, je vous conseille plutôt de teindre votre coton avec une capsule de dylon (la poudre contenue dans la capsule est aussi miscible avec d'autres pastilles pour des effets "maison").

 

experience

 

 

Repost 0
Published by feedautomne - dans BRICOLAGE
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 13:23

Voilà, Délicieux Mari s'est enfin décidé quant aux peintures à appliquer à sa commode à tiroirs, destinée à abriter ses nombreuses partitions de musique.

Quoi de plus normal que de lui donner un petit air baroque, après tout ?

 

meuble 1

 

meuble 2

 

Il a appliqué une fine couche d'une peinture d'un blanc un peu poudré beige, laissant transparaître la couleur du bois  par endroits, et puis a rajouté ci et là des détails dorés et bleus pas trop épais ni clinquants, qu'il atténués, le doré en essuyant, et le bleu en retamponnant du blanc par dessus.

Je suis bien consciente que tout cela est une question de goûts, la tendance actuelle étant beaucoup plus à peindre tout en gris, mastic ou même kaki caca d'oie ...

 

meuble 3

 

 

meuble 4

Repost 0
Published by feedautomne - dans BRICOLAGE
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 21:50

 

Sans doute est-ce dû à la saison ?   Délicieux Mari a remis le couvert.  Nous avons flâné, hier, chez Troc, et sommes tombés devant une petite commode à tiroirs, style Louis "jene sais quoi", à la cire amochée, qui par manque de succès, était carrément bradée.

Je vois DM qui louche, louche et relouche sur l'objet, tournicote, s'éloigne et revient.   "Bon, écoute, mon chéri, on va pas y passer le printemps et l'été, il est chouette, ce petit meuble, si tu le décapes, tu peux le peindre, le patiner comme tu veux ensuite, tu verras, il aura de la gueule".

"Comment, le peindre ? mais t'es pas folle ?  du bois, c'est noooooble ! Heuuu ... tu crois vraiment que ce serait bien ?"

 

On a embarqué l'affaire aussi vite.  

Et DM l'a décapé ce matin, en attendant de réfléchir à sa future déco.

 

Suite au prochain épisode !

 

BILD6493

    BILD6495BILD6496

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BILD6497

Repost 0
Published by feedautomne - dans BRICOLAGE
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 19:48

On s'amuse tellement, Délicieux Mari et moi, que nous pensons faire l'acquisition d'une boîte "jouet" d'expériences de chimie pour enfants.  C'est si gai d'apprendre (pour moi) ou de réapprendre (quoi ? mais il sait déjà tout, mon chimiste de mari ...) ensemble par le biais de choses pratiques.   Ce n'est pas votre avis ?   Il n'y a qu'à voir le succès de certains parcs d'attraction belges basés sur l'éveil des enfants à la science par le biais de découverte de plein de petites choses qu'on trouve dans la nature.

 

Enfin, comme nous avions loué le fameux bouquin sur la savonnerie à froid, à la bibliothèque, et que nous l'avions dévoré avidement aussi bien l'un que l'autre, je suis allée faire quelques emplettes au magasin bio près du bureau, emplettes complétées par DM ce matin, qui décidément, ferait bien du savon pour tout le quartier. Bouh ! on sent si mauvais que ça ??

 

soap 4

 

L'expérience de la saponification à chaud de l'an dernier nous ayant quelque peu refroidis, j'ai d'abord prudemment testé cet après-midi la recette de refonte de vieux savons.   Comme elle a semblé concluante, DM a décidé qu'il pourrait tenter de faire de moi son assistante de laboratoire. 

Cette fois, direction la saponification à froid.

Il faut savoir que le savon est constitué de corps gras (huile - beurre végétal), de soude caustique (à ne pas confondre avec la lessive de soude, nettement moins concentrée, rien à voir), et d'eau.

Si vous mettez en contact les cristaux de soude avec l'eau, il va en résulter une réaction exothermique, c'est à dire qui va dégager beaucoup de chaleur ainsi que des vapeurs toxiques. 

Pour cette raison, DM s'en est chargé, dans un vieux bocal à conserves en verre, et dehors s'il vous plaît.

Il faut aussi savoir que la saponification est un procédé qui prend du temps.  Beaucoup de temps.   Mélanger les ingrédients, c'est bien.  Mais ensuite, il faut surtout laisser faire la nature durant de nombreuses semaines.

Enfin, autre chose importante pour déterminer la quantité de soude à utiliser (proportion GIGANTESQUEMENT primordiale si on veut obtenir du savon correct), c'est de connaître l'indice de saponification de chaque ingrédient employé.   L'huile d'olive et l'huile de colza n'ont pas le même degré de saponification.  Et comme les mesures doivent être précises ....

En outre, il faut savoir et accepter  certaines règles données par des personnes plus expérimentées.  Si on vous dit qu'on ne peut pas mettre plus de 15 % d'huile de carthame, non, faut pas s'amuser à tester, ce serait gâcher de la matière pour des prunes.

soap 1

 

 

Sont ici rassemblés le bocal de soude, l'argile verte pour la coloration nature, le bouquin, la recette, l'huile essentielle et les moules à cupcakes.

 

Nous avons confectionné un mélange à base d'huile d'olive, huile de carthame, de tournesol, d'argan et du macérat de carotte.   De façon à arriver à un savon très légèrement surgras.

Une fois que les huiles atteignent 40 °, on les retire du feu, et on y incorpore le mélange eau-soude, qui doit aussi être descendu  à maximum 40 °.  Et on fouette, on fouette, on fouette ... on fouette encore.

Une fois que le fouet laisse une "trace" dans le mélange (comme si on faisait une crème anglaise), on se dépêche d'incorporer colorant et parfum (avant, ça ne sert à rien, ça se dégraderait).

Un peu de poudre d'argile verte, et d'huile essentielle basilic-romarin (c'est divin, je vous recommande), encore quelques coups de fouet et vous pouvez verser dans les moules.

Il ne vous reste plus qu'à laisser reposer 48 heures, placer ensuite trois heures au congélateur pour faciliter le démoulage, et puis laisser sécher durant quatre semaines minimum.

soap 6

 

Alors, voulez-vous un petit cake ?  C'est Délicieux Mari qui vous l'offre.

 

soap 5

 

Repost 0
Published by feedautomne - dans BRICOLAGE
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de feedautomne
  • Le blog de feedautomne
  • : Porte ouverte sur mon coin perso, mes pensées et réalisations tant en aquarelle, tricot, crochet, couture, promenades, jardin, lecture, musique ....
  • Contact

BLOGS

les crochet-déco-jardin de Anne http://de-la-maison-au-jardin.over-blog.com/
les multiples créations d''Annie aux doigts d'or http://annie-au-pays-des-merveilles.over-blog.com/
les chroniques d'Emmanuelle http://mapetitepause.over-blog.com/

Les perles d'Evlin http://banette88.canalblog.com/

Les créations de Sonia, nouvelle grand-mère http://grandma.canalblog.com/

 

 

Recherche

Liens