Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 06:00

Une amie a retrouvé dans ses stocks quelques coupons de tissus africains, ramenés lors d'un lointain séjour. Le tissu était encore en bon état malgré son grand âge, il aurait été dommage de le laisser dormir plus longtemps au fond de l'armoire.

Un peu de couture plus tard ...

Voilà un petit débardeur, et une tenue d'été !

Un peu de couture-recyclage
Un peu de couture-recyclage
Un peu de couture-recyclage
Un peu de couture-recyclage
Repost 0
Published by feedautomne - dans COUTURE
commenter cet article
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 15:51

Je n'ai pas résisté à l'appel du fameux "spectacle du tissu" dont je vous bassine les oreilles deux fois par an, et dont la dernière "représentation" avait lieu à Namur, ce premier décembre.

Honte à moi, la chair est faible, j'ai craqué. Que voulez-vous, se rendre dans cette caverne d'ali baba et ressortir les mains vides, à moins d'avoir oublié portefeuille et carte bancaire, c'est carrément chose impossible. D'ailleurs, la Mère Monique, pourtant la femme la plus raisonnable du monde, vous le confirmera bien volontiers.

Donc, je n'ai pas pu m'empêcher de repartir avec quelques provisions nettement superflues, bien entendu, mais tellement jolies.

il y avait une chouette robe, dans le magasine "fait main" de février 2013. Une robe raglan, droite mais pas cintrée. C'est celle-là que je voulais faire et pas une autre.

Je l'avais bien repérée. Mais voilà, pour ne rien faciliter, je suis parvenue à perdre (égarer ?) ma revue !! Après pas mal de tergiversations, l'article n'étant plus disponible bien sûr, j'ai songé à aller voir à la bibliothèque locale, et là, hourra !!! j'ai pu louer la revue !

Et découper le patron.

"Madaaaaame, vous prendrez bien une tasse de thé ?"

Petite robe de fin d'année

Que dites-vous ? Il fait un peu frais dans cette pièce ? Qu'à cela ne tienne, voici une étole assortie à votre robe, elle vous réchauffera.

Petite robe de fin d'année

C'est en quoi ? Mais en mohair, Madaaaaame. Oui, au point de Salomon. Au crochet, c'est celàààà.

Petite robe de fin d'année

L'attacher ? Mais c'est comme vous voulez ... soit vous utilisez les nouettes au point de chainette pour l'attacher aux poignets et l'enfiler presque comme un gilet. Soit vous utilisez les mêmes nouettes pour l'attacher sur le devant.

Petite robe de fin d'année

Sa couleur ? Je dirais gris foncé, avec un fil lurex doré.

Voyez plutôt comme c'est bien assorti.

Petite robe de fin d'année

Vous avez de la chance, je peux même vous la montrer sur mon dos de mannequin test. Retenez bien : fait main février 2013 !

Tissu léger synthétique légèrement moiré à fond rose bruyère et reflets verts, avec impressions velours noir. Parements de manche, d'ourlet, d'encolure et nœud décentré à gauche en crêpe de satin noir.

Petite robe de fin d'année
Repost 0
Published by feedautomne - dans COUTURE
commenter cet article
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 15:22

J'ai oublié de vous montrer plein de choses, encore ! Quel manquement !

Pour l'anniversaire de ma nièce Emy, qui fêtait ses quatre ans début novembre, j'ai confectionné une petite robe de "princesse".

Le jour-même, un peu déboussolée par tout ce monde qui se pressait à la maison, Emy n'a guère regardé ses cadeaux, mais il paraît que les jours suivants, la robe ne l'a plus quittée.

Quoi rêver de mieux comme récompense pour une couturière ?

Vite un peu de couture !
Vite un peu de couture !

J'avais choisi pour l'occasion du crêpe de satin bleu vif, des galons brillants bien entendu, et de l'organza "cristal".

Repost 0
Published by feedautomne - dans COUTURE
commenter cet article
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 11:56

il était une fois une robe-trapèze gentille, colorée, amusante, pas snob pour deux sous, en clair, tellement sympa qu'elle a attiré l'oeil de plusieurs d'entre vous, et que c'est une de ces robes dont on pense "elle m'irait ptêt bien aussi ?".

Histoire d'été

L'enthousiasme, pas à dire, c'est un bon moteur. Du coup, j'ai eu envie de coudre autrement. Pour autre chose que ma petite personne. Pour des personnes avec lesquelles j'ai eu envie de jouer au mannequin et à la (fausse) créatrice de mode, rires, comme les enfants dans les jeux de rôle.

L'une d'entre vous m'avait un jour confié bien aimer les robes mais avoir difficile de se lancer pour en porter, et aussi avoir fort envie d'apprendre à coudre, mais ce n'est pas toujours facile à réaliser quand on habite en pleine campagne ...

Mon idéé première était de faire participer cette copinaute à ma "grande" campagne de réhabilitation du diolen, à titre de mannequin, mais contacts pris, j'ai réalisé qu'elle n'aimait pas du tout le diolen, et encore moins les imprimés psychédéliques bruns et orangés des seventies.

Tant pis, après tout, qu'est-ce qui nous empêche de jouer ensemble ?

L'autre facette du défi était de lui prouver qu'il existe des robes simples à coudres, sympas, portables et confortables même si on ne taille pas du "38". Dites les filles, heureusement, hein ?

J'ignore actuellement ce qu'il en est, n'ayant pas encore eu d'écho de l'envoi postal, mais l'envie est trop grande de partager ce que je lui ai concocté. Après tout, il n'était pas indiqué dans le défi que ce devait absolument être une surprise, puisqu'elle connait déjà la forme du vêtement, sa matière et sa couleur.

La devinant discrète et pas aussi follement tape-à-l'oeil que moi (ben oui, heureusement d'ailleurs, s'il n'y avait que des feedautomne en rue, parfois, il faudrait des lunettes de soleil parce que les couleurs feraient trop mal aux yeux, rires), le défi fut SURTOUT de brider et de bien canaliser mes envies de fantaisie, de manière à tenter de lui réaliser un "truc" qu'elle estimerait "portable". Hum.

Avant de laisser place aux images, voici les caractéristiques techniques de l'affaire :

- étoffe employée : 100 % coton imprimé violet, en deux coordonnés imprimés différemment.

- modèle de base : robe trapèze modèle du magasine fait main (décembre ou janvier 2010 je dirais), à encolure arrondie et petites manches pas trop serrantes.

- embellissements : passementerie au crochet cousue, et fleurs au crochet en coton turquoise, faites maison, fixées par des boutons de nacre colorés.

- particularité : la jupe s'évase assez bas en-dessous des hanches par des panneaux pas trop larges, placés en alternance des deux étoffes dont je disposais, surpiqués en fil turquoise. Les manches ont été faites et la moitié des panneaux de la jupe ont été confectionnés dans le tissu A, le corps et l'autre moitié des panneaux de la jupe ont été confectionnés dans le tissu B.

Accessoires : un collier au crochet en coton turquoise, constitué d'une longue chaînette sur laquelle sont crochetées au fur et à mesure des fleurettes et des petites perles fluo.

Histoire d'été
Histoire d'été
Histoire d'été
Histoire d'été
Histoire d'été
Histoire d'étéHistoire d'été

Il ne reste plus qu'à patienter en espérant bien fort que la Poste remplira correctement sa mission !

Repost 0
Published by feedautomne - dans COUTURE
commenter cet article
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 21:13

du départ en vacances ? Mais non, pas pour moi. Moi, mes vacances, elles sont idéales si possible au jardin et au soleil, et je suis donc ultra gâtée ce mois-ci.

Par contre, ma collègue Cécile part bientôt avec ses filles, rejoindre la mer, quelque part en France. Et comme il me restait un coupon de tissu acheté expressément pour les filles, ce printemps, j'ai eu envie de leur fabriquer quelque chose de sympa en vitesse.

Seul hic, entre l'idée qui a germé mardi et mon dernier jour avant son départ ce jeudi, il ne restait que ...hier mercredi.

Bref, pour faire court, j'ai fabriqué pour Adeline une robe à bretelles à nouer, pourvue de smocks élastiques, large, confortable, légère.

Couture expresse à la veille du départ

Je savais qu'Ophélie la Brindille rêvait d'une robe près du corps, longue comme elle ... j'aurais voulu lui fabriquer un corsage long entièrement smocké, sur une jupe de largeur très moyenne mais la technique en a jugé autrement ! le fil élastique que j'avais en stock s'est avéré de fort mauvaise qualité, et a cassé en de nombreux endroits lorsque j'ai étiré la pièce de tissus smockée pour l'élargir à bonne dimension. Et comme je suis sans voiture le mercredi .. ben .. il a bien fallu tirer son plan !

Du coup, j'ai perdu pas mal de temps à enlever les rangées de smocks cassés, avec mon petit découvite, et j'ai préféré ne pas les remplacer. Donc, le corsage n'est pas aussi près du corps que je l'aurais voulu, tant pis. La robe se noue derrière la nuque, par deux liens en tissu contrastant.

Couture expresse à la veille du départ

Il m'est ensuite venu l'idée de convertir Cécile au charme des robes légères. J'avais en stock une jolie pièce d'un adorable coton bleu à petites fleurs soulignées d'or, dans laquelle je l'ai immédiatement imaginée. Mais voilà, que faire comme modèle pour une jeune femme grande très mince, qui généralement porte des vêtements près du corps, alors que je n'ai aucune possibilité d'essayage et que je veux à tout prix éviter la pose de tirettes ?

Eh bien ... j'ai choisi un corsage à coutures princesse, orné de bretelles larges froncées à la base, duquel part une jupe à petits plis devant, froncée derrière, qui se raccorde à un pan rectangulaire smocké pour le dos.

Attention, les photos ne rendent hommage ni à ma jolie collègue,ni à sa belle robe, car à la guerre comme à la guerre, l'essayage s'est fait, ce jour au bureau, par dessus le reste de ses vêtements.

Couture expresse à la veille du départ
Couture expresse à la veille du départ
Couture expresse à la veille du départ
Couture expresse à la veille du départ
Couture expresse à la veille du départ

Je suis archi contente du résultat, la robe est romantique à souhaits, agréable au toucher, sa couleur sied fort bien à sa nouvelle propriétaire, laquelle a eu l'air positivement ravie !

Bonnes vacances, Cécile ! Reviens-nous vite en pleine forme, et toute hâlée dans ta robe aux couleurs de tes yeux !

Repost 0
Published by feedautomne - dans COUTURE
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 20:04

Tout est dans le titre. Il faut bien constater que notre printemps belge fut carrément merdique, à tel point qu'il n'y a que peu de temps que nous avons prudemment enlevé nos bottes, collants et pull à col roulé.

Donc, ces derniers mois, excepté pour la Mère Monique et pour les enfants, je n'ai guère eu d'envie de couture estivale en ce qui me concerne.

Or, voilà que d'un coup, le soleil apparaît, en copinage avec la pluie, nous enrobant d'une moiteur tropicale ! Evidemment, après une aussi forte frustration, ça vous donne de folles envies de tenues estivales, et bien que ma garde-robe en déborde, dans ces cas-là, on a envie de "quelque chose de neuf".

De passage hier à ma mercerie préférée, bien qu'admirative des belles étoffes présentées, je n'avais vraiment pas envie de faire des folies. Par contre, on y trouve toujours les fins de rouleau, soit des petits métrages vendus à tout petit prix. j'ai craqué pour un petit coupon d'un mètre à 5 euros, juste de quoi faire un petit brol, sans de fioritures.

C'est un coton imprimé rose -orangé sur fond blanc, froissé vertical.

Aussitôt rentrée, j'y ai coupé une robe plus ou moins droite, sans manches, avec encolure arrondie, et pinces poitrine.

Même plus assez de tissu pour fabriquer des parementures ni du biais assorti, et trop envie de choses ultra rapides.

Le tissu s'y prêtant particulièrement bien, j'ai opté pour un zig-zag très petit très serré pour les bords d'emmanchures, d'encolure et l'ourlet.

Couture sans prétention pour un soleil fugace

La robe me semblant un peu trop "basique" tout de même, j'ai resserré les bretelles par des anneaux en tissu rose rebrodé.

Et j'ai aussi confectionné un bandeau orné de fleurs "yo-yo" dont le centre est constitué de boutons en nacre.

Cette tenue ultra légère, facile à vivre, à laver, sans repassage, gaie de couleurs, me plaît beaucoup. Et puis ça donne bonne mine.

On aime ou on n'aime pas mon look de gros bonbon, je suis très réaliste quant à mon aspect dans cette tenue. Mais sincèrement, peu importe.

Le principal, c'est avant tout de s'aimer soi-même dans le miroir, quel que soit le regard d'autrui.

C'est ainsi que ce soir, la fée fruitella vous envoie un parfum "fraise", à moins que vous préfériez ceux à l'orange ?

Couture sans prétention pour un soleil fugace
Couture sans prétention pour un soleil fugace
Repost 0
Published by feedautomne - dans COUTURE
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 17:36

Vous souvenez-vous du tableau que je vous avais brossé, de ces années-là, remplies de vêtements synthétiques aux couleurs vives ? La suite ce jour.

Retour à l'an 2013.

Un constat s'impose : la Mère Monique, qui ne sait pas vivre sans son éternel cache-poussière (vous savez, le grand tablier qu'on enfile comme une robe à boutonner sur le devant), est plutôt miteuse en cette matière...

Ses tabliers sont usés jusqu'à la trame, complètement décolorés et n'ont plus aucune allure. Ah ! je déteste voir ma mère déambuler ainsi du matin au soir dans ces affreusetés dignes de la poubelle.

Evidemment, je la comprends un peu, on ne jardine tout de même pas en "beaux" habits. Bien que ... personnellement ... ça ne me dérange pas trop ... c'est que moi, Madame, je jardine proprement, rires.

Enfin, j'ai voulu donner un petit coup de pouce à ma môman chérie, elle quii a tellement cousu pour moi lorsque j'étais petite.

Et j'ai souhaité lui fabriquer des vêtements faciles à vivre, qui ne coûtent pas trop cher, de manière qu'elle n'ait aucun scrupule à les enfiler au quotidien tant pour son ménage que pour son jardinage. (ça, la connaissant, ce n'est pas gagné ...).

Elle qui fut tellement adepte des ces tissus synthétiques, était le cobaye rêvé pour mon expérimentation de retour vers le passé.

On prend un joli tissu bleu marine à pois blancs (ma mère ADORAIT ça), garni de bouquets de fleurs vives. Une, deux, trois, on sort le patron de ma fameuse robe trapèze bonne à tout et à toutes, adaptée à sa taille, on y met des manches un peu "papillon" ... et .... et ... voilàààààà !

La régression Seventies - I
La régression Seventies - I

Naturellement, c'est l'occasion de ressortir les colliers à boules en plastique de ces années-là également.

Rebelote. On prend un joli tissu corail à pois blancs (ma mère ADORE toujours ça), un, deux, trois, on ressort le patron de ladite robe trapèze, on adapte les manches de manière à les faire plus ou mois 3/4 pour les jours plus frais, ... et ...et ... voiloùùù !

La régression Seventies - I
La régression Seventies - I

Evidemment, c'est l'occasion de ressortir également la capeline de soleil !

La régression Seventies - I
La régression Seventies - I
La régression Seventies - I

Les bords des manches et l'ourlet sont finis par un zig-zag très serré, durant lequel j'ai tiré un max sur le tissu pour le faire gondoler. Cette fois, c'est moi qui ADORE ce genre de finitions, uniquement faisable dans de la coupe en plein biais ou dans du tissu jersey.

Tertio, on prend un joli diolen multicolore sur fond blanc, qui évoque purement et simplement l'été, quelques beaux boutons assortis, on y plaque le patron du tablier fétiche de la Mère Monique ... et ...et ...et ... voiliiii !

La régression Seventies - I
La régression Seventies - I
La régression Seventies - I

Alors, elle est pas belle, la vie en séventies diolen ?

Notez bien, je doute fort que ma môman chérie enfile ces petites choses ravissantes pour faire son ménage ou jardiner, je la connais hélas trop bien. Tant pis,

Il me reste l'espoir de la voir tout de même de temps en temps dans ces tenues et je vous garantis que si ce n'est pas le cas, je lui rechipe les robes pour les porter, parce que à moi, elle me plaisent vraiment TROP !!

Repost 0
Published by feedautomne - dans COUTURE
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 18:14

On trouve des tas de vêtements plus originaux les uns que les autres, sur le net ou en magasin, actuellement.  Très colorés aussi, depuis le succès rencontré par les créations espagnoles "desigual".  Mais il y a quelques écueils à tout cela :

- le prix tout d'abord.  C'est loin d'être donné, ces petites choses dites "à la mode", et comme justement  c'est "à la mode", même en seconde mains, on se les arrache et les prix grimpent.

- la taille ensuite. Mais que c'est petit ... à croire que toutes les femmes ibériques ont des formats de poupées, ce qui est loin d'être le cas pour moi et pour beaucoup d'entre nous

- l'aspect : il faut être honnête, tout n'est pas joli, loin de là, il y a même de franches horreurs dans le lot.  La mode n'excuse pas tout, quand même.

 

Et puis ... vous me connaissez ... pourrie difficile comme je le suis, je préfère encore chipoter moi-même.

Cette robe, je l'ai "portée en gestation" en moi pendant plusieurs mois, me disant que dès que j'aurais assez de temps devant moi, je me lancerais.   Je la voulais faite avec ce que j'avais en stock, d'une coupe ample et confortable (ah l'incontournable robe trapèze, évasée, bien confortable), mais pourvue d'une multitude de détails fantaisie qui lui donneraient un petit air - oserais-je dire "baroque" - ?

Le choix des tissus n'a posé aucun problème puisque c'est en voulant utiliser ces tissus-là et pas d'autres, que j'ai pensé à ce vêtement.  Le hic, c'était que les métrages en stock étaient parfaitement insuffisants pour fabriquer une robe et que c'est d'une robe et de rien d'autre que j'avais envie. Donc, j'ai combiné.

 

 

 

 

 

 

Envie d'un robe "autrement"
Envie d'un robe "autrement"

Associé le velours vert imprimé de roses bordeau, soulignées d'or, avec le velours côtelé brique.

Associé le taffetas chamarré vert au restant.

Mis un peu de froufrous, parce que j'aime ça.

Placé quelques motifs appliqués, pour le plaisir d'essayer la technique du vliosofix (super, cette vlieseline conçue pour les motifs appliqués, d'ailleurs, quel progrès, quelle facilité d'utilisation pour le meilleur de la création ! ).

Délicieux mari trouvait l'ensemble vraiment trop chargé, mais moi, j'avais vraiment envie de folie.

Et je n'ai pas résisté à y ajouter de la broderie, pour le plaisir de se lâcher ...Enfin, quand je dis "broderie", j'exagère. Disons plutôt que je me suis amusée avec mon nouveau pied de biche pour "piqué libre". Nettement moins facile que ça en a l'air, le piqué libre. Idéalement, il faudrait que je puisse tendre le tissu sur un tambour de broderie, mais mon tambour étant assez haut, je ne suis pas parvenue à l'insérer "dans" la machine à coudre. J'ai dû m'en passer et le résultat final en pâtit. Il y aura encore beaucoup de progrès à faire en cette matière mais je suis tout de même contente.

Envie d'un robe "autrement"
Envie d'un robe "autrement"

Le volant du bas de la robe est arrondi, plus haut sur le devant que sur l'arrière. Pour penser cet arrondi tant sur le pan de tissu devant servir au volant que sur la robe, ce fut légèrement casse-tête pour moi qui n'ai jamais conçu ni même porté ce genre de chose.

Envie d'un robe "autrement"
Envie d'un robe "autrement"

Il est probable qu'à découvrir cette robe, beaucoup d'entre vous vont penser que JAMAIS elles ne voudraient porter pareille horreur, je peux parfaitement comprendre.

Mais pour ma part, je suis enchantée. Cette robe, c'est tout moi en quelque sorte. Elle est ma manière à moi de penser et de porter ce qui est à ma mode, ce qui me plait, et ce dans quoi je me sens bien.

En quelque sorte, ceux qui connaissent les créations d'Auréole (Cathy Jennet) me comprendront : c'est une robe dans le même esprit mais conçue pour les femmes rondes qui n'ont pas envie de toujours vivre en vêtements ajustés.

Repost 0
Published by feedautomne - dans COUTURE
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 10:51

J'ai eu envie d'essayer le produit appelé "vliesofix", soit de la vlieseline collante double face qui a pour utilité d'aider à l'application de motifs sur textile.

Tout d'abord, pas de mode d'emploi vendu avec le morceau que j'avais acheté. La vendeuse m'avait bien brièvement expliqué, mais ... c'était il y a longtemps et j'avais un peu oublié.

Et comme je suis du genre pressée, j'ai passé la case du "je me renseigne sur le net", et me suis lancée direct. Pas franchement une bonne idée, parce que je n'ai pas vraiment agi de la meilleure façon.

Donc, inutile de me demander comment il faut faire, allez voir vous-même sur le net, d'autres que moi l'expliquent trèèèèèès bien. Merci à elles, d'ailleurs, car elles m'ont permis de comprendre mes erreurs.

Enfin, je suis tout de même contente du résultat. J'ai utilisé différentes chutes de tissus "carnaval-spectacles" que j'avais en stock, en matière jersey, soit velours, soit pailleté, sur le thème qui m'inspirait le plus à ce moment-là, les cœurs.

Customisation pour fillettes
Customisation pour fillettes
Customisation pour fillettes
Customisation pour fillettes
Repost 0
Published by feedautomne - dans COUTURE
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 11:20

Dans les chutes de tissu rose, de la robe destinée à Adeline, j'ai cousu une petite robe à Emy. Taille 3 ans, simplement un chemisier à courtes manches prolongé.

un petit jabot en broderie anglaise, assorti d'un ruban en biais liberty orné d'un bouton fleuri, pour un air de fête.

un petit jabot en broderie anglaise, assorti d'un ruban en biais liberty orné d'un bouton fleuri, pour un air de fête.

De la broderie anglaise dans le bas, parce qu'on aime ça.

De la broderie anglaise dans le bas, parce qu'on aime ça.

Pour les romantiques de tous âges.

Et enfin, une vue d'ensemble. Le tissu est tout léger, rebrodé ton sur ton, un zeste de douceur pour les futures chaleurs de ce printemps (du moins, on l'espère).

Repost 0
Published by feedautomne - dans COUTURE
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de feedautomne
  • Le blog de feedautomne
  • : Porte ouverte sur mon coin perso, mes pensées et réalisations tant en aquarelle, tricot, crochet, couture, promenades, jardin, lecture, musique ....
  • Contact

BLOGS

les crochet-déco-jardin de Anne http://de-la-maison-au-jardin.over-blog.com/
les multiples créations d''Annie aux doigts d'or http://annie-au-pays-des-merveilles.over-blog.com/
les chroniques d'Emmanuelle http://mapetitepause.over-blog.com/

Les perles d'Evlin http://banette88.canalblog.com/

Les créations de Sonia, nouvelle grand-mère http://grandma.canalblog.com/

 

 

Recherche

Liens